La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Biographie > Jacques le Gazou à Taroudant

Jacques le Gazou à Taroudant

Mohamed AIT BAAYA (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 21

Version publiée le 10 janvier 2015

Les statistiques du livre

1824 lecteurs ont feuilleté le livre

308 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 2 votants

Evaluer le livre


Thème : Biographie

🖋️ La quatrième de couverture

C’est une stratégie personnelle de faire connaître la merveilleuse ville de Taroudant. J’ai fait venir un couple français du sud de la France, à un moment où notre ville connaît ses moments d’effervescence, de liesse populaire, d’hospitalité hors du commun et d’aventures parfois inouïes. J’ai suivi avec beaucoup d’intérêt ses déplacements à travers les méandres animés de la cité ocre. J’ai lu dans ses sentiments, dans ses pensées, dans ses allusions et dans ses dernières impressions, de quoi me faire une idée sur la beauté et sur la misère des lieux. Certes, le cadre est beau mais il y a des choses qui laissent à désirer. Normal, dirait l’autre ; cependant il faut accorder plus d’attention à la ville, et elle le mérite, vu son passé glorieux, son histoire pleine de belles choses, de rebondissements et d’enseignements. En avant propos, j’ai mis en exergue une citation qui mettra la puce à l’oreille de ceux qui ont un solide lien d’attache avec Taroudant, alias Al Mohammadia, alias Valla…, ceux qui vouent un amour filial pour cette cité au sort unique en son genre, un peu sisyphéen : « La meilleure façon de connaître votre ville, c’est de suivre le regard et les pas des visiteurs nationaux et internationaux, de recueillir leurs premières et dernières impressions. Là où leur regard se posera le plus, ce qu’ils diront, constitueront une histoire multimédia de votre ville. »

🗏 La première page

en cours de rédaction
  

⚠️ Info ! Les formats Epub et Kindle ne sont pas disponibles actuellement.

⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Mohamed AIT BAAYA

Actuellement, je suis en retraite. Je passe mon temps à taquiner les muses du système éducatif marocain, à ma façon, loin des sentiers battus. Un seul espoir m’anime, celui de continuer à mettre le doigt sur les malaises et les dysfonctionnements de notre système éducatif, de suggérer quelques...

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

La Plume à Lunettes

La Plume à Lunettes

Pourquoi ce titre ? - Pour dire que la plume change de regard, à travers ses différentes lunettes, chaque fois que le poète change de sentiments, que la plume pleure quand le poète souffre pendant une traversée du désert, que la plume danse quand le (...)

2015

Qui a tué Oustade ?

Qui a tué Oustade ?

C’est ce que j’ai fait en tentant le diable avec ce Polar à ma façon. J’ai essayé de brosser sur un papier vierge l’histoire d’un professeur consciencieux, dévoué, intègre, honnête et bosseur.

2015

Le Portail de Notre École

Le Portail de Notre École

Dans cet ouvrage, j’ai choisi des personnages bien de chez nous, parce qu’ils méritent notre attention. Leur cas pourrait servir de leçon à ceux qui daignent lire ces pages taquines de notre portail, notre site papier que nous avons mis à la disposition (...)

2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Biographie

Portraits de vieilles dames en petites filles

Portraits de vieilles dames en petites filles

Des vieilles dames racontent leur enfance au tournant du 19 ème et du 20 ème siècle.Elle sont toutes d’origine sociale et de régions différentes. Elle jettent un regard sincère, naïf et sans regret sur cette époque où les filles allaient peu à l’ école.

Le jour se lève à l'est

Le jour se lève à l’est

Récit d’un voyage en moto 1959 tout autour de la Turquie, à l’époque très peu connu par les "touristes"

Un stage en Afrique (1959-1960)

Un stage en Afrique (1959-1960)

Relation d’un stage que fit l’auteur au cours de ses études supérieures, dans une entreprise de travaux publics implantés dans un pays francophone , pendant la dernière année de la colonisation.Il y décrit sa vie d’expatrié et la grande autonomie dont il (...)