Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Fantastique > In Tenebris Lux

 Les fantastiques enquetes du Professeur Stark & de Janus, son acolyte

In Tenebris Lux

Le Marquis (Auteur)

Nombre de pages en A4 : Les fantastiques enquêtes du Professeur Stark & de Janus, son acolyte

Version publiée le 15 juillet 2013

Les statistiques du livre

1202 lecteurs ont feuilleté le livre

713 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 4.98/5 sur 1 votants

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

La quatrième de couverture

Les fantastiques enquetes du Professeur Stark & de Janus, son acolyte

Fiction historique revenant sur les évènements de Whitechapel du prénommé Jack l’éventreur

La première page

Les fantastiques enquêtes du professeur Erik Stark & de Janus, son acolyte

In tenebris lux N’est point mort qui éternellement gésit Au fil du temps même la mort peut mourir… Howard Phillips Lovecraft
A Ricardo,

La bibliothèque de l’Arsenal est située 1 rue de Sully. Quand on sort du métropolitain rien ne la distingue des imposants bâtiments qui l’entourent si ce n’est peut être cette large place vide trahissant l’importance du lieu qu’elle précède. L’entrée est discrète, modeste. Pas d’accueil, pas de gardien, on doit considérer que celui qui entre en l’Arsenal se doit de la connaître et qu’elle ne présente d’intérêt que pour les personnes qui sauront la respecter. On remarque sur la gauche un somptueux escalier de marbre aux larges dimensions : Cette fois on y est ! Le temps de ces quelques marches le visiteur ne peux que s’émerveiller de ce noble lieu qui a su défier le temps et les hommes, gardien serein de la mémoire jouxtant le chaos éternel de la capitale. Décidément ce lieu est unique, en haut du monumental escalier une simple porte d’appartement sans la moindre indication… On viens parfois de très loin pou l’Arsenal alors tant pis pour les canons élémentaires du savoir vivre : Entrons ! Après tout nous ne sommes pas dans n’importe quelle bibliothèque nous sommes désormais dans l’antre du Marquis d’Argenson, Antoine René de Voyer de Paulmy d’Argenson. Ne faut il pas parfois savoir forcer les portes de la connaissance ? Le vieux parquet craque sous le pas et nous ne pouvons manquer d’annoncer notre entrée dans l’arène. Un bref couloir, une minuscule salle annexe et, enfin, la salle de lecture. A notre droite une estrade surmontée d’un bureau sur laquelle, tel un antique Maître d’école, le Bibliothécaire surveille discrètement les consultants. Le temps s’écoule si rapidement à Paris, les lumières du jour s’estompent progressivement et, bientôt, on ne distingue plus dans la salle que ces deux petites lampes de travail.
 Nous fermons dans cinq minutes !

  

Biographie de Le Marquis

Peut être le moment est il venu en cette veille de demi- siècle de me présenter moins laconiquement à ceux qui ont eu la gentillesse de me lire, ne serait ce que quelques lignes. Mon histoire n’a rien à envier à celle de mes congénères, si peu digne d’un quelconque intérêt. Issu d’une famille...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Celui qui s'est emparé de la nature

Celui qui s’est emparé de la nature de ceux qui sont là-bas

Janus et Stark partent pour l’Egypte.

2023

Ibis ad crucem

Ibis ad crucem

Nouvelles problématiques quant à Jésus.

2023

Fulcanelli

Fulcanelli

Janus présente ses recherches sur Fulcanelli au Professeur Stark.

2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Fantastique

Des suspects sans alibi

Des suspects sans alibi

Laura et Pierre se rencontrent à Montréal. Elle est une ancienne étudiante obligée de gagner sa vie en fille sexy. Lui, ex-chirurgien, interdit d’opérer après une salle affaire à Marseille. Elle accepte de le suivre à Paris. Le couple rencontrera et (…)

Le dur combat de Saphir

Le dur combat de Saphir

Je m’appelle Saphir Sarah Sanders, mais appelez-moi Saphir. Je suis une Elfe de 120 ans.

Critères de sélection

Critères de sélection

Jack rampa silencieusement vers son frère qui somnolait sur le matelas moisi. Un pâle rayon lunaire frappait directement son visage sans conscience, et lui donnait une expression candide et sereine. Non, il n’a pas l’air tourmenté, se dit Jack en le (…)