Imam dans la tourmente

Amar SAIDI (Auteur)

Publié le 21 décembre 2018

 sur une moyenne de 3 votes

Thème : Littérature

 Le mot de Amar SAIDI pour Imam dans la tourmente

Imam dans la tourmente

D’origine algérienne, né à Koléa en 1966, il devient l’imam et le plus jeune cadre religieux de sa promotion, un « imam ». Docteur en Sciences Religieuses, possesseur de 2 DEA en Sociologie et Histoire des Religions, diplômé de l’École Pratique des Hautes Études en « Système de Pensée et Sciences Sociales des Religions ». Il a travaillé sur plusieurs sujets sensibles, notamment sur les sectes en Islam et prépare une thèse sur le mariage mixte.

Ce manuscrit se présente un peu comme une « enquête », menée par un imam en quelque sorte désabusé. A travers son propre parcours, il nous fait le récit d’une route chaotique, semée d’embûches, tout au long de la vingtaine d’années qu’a duré son exercice en France. Et cela l’a mené à détester son sacerdoce. Lui qui, à travers des anecdotes, nous prouve son empathie certaine envers les fidèles, ne sait plus à « quel saint se vouer ». Oui, je suis citoyen Français de confession musulmane au service de la France. Je l’assume parfaitement et j’ai pris soin de transmettre à mes enfants cette reconnaissance. La France m’a laissé la totale liberté de conserver mes origines. Dès 1990 et jusqu’en 2002, j’ai coupé les ponts avec mon pays d’origine car j’ai refusé d’effectuer mon service militaire en tant que religieux. Un religieux doit être épargné de la manipulation des armes. A ce moment là, j’étais en France, dans le dialogue inter religieux, je luttais contre la violence d’une autre manière : "Le siècle du Prophète Mohamed n’est pas le mien. Je souscris à sa persévérance pour annoncer sa Foi et non à sa conception autocratique de l’état".

Quatrième de couverture :

Vous, familles musulmanes, parents, croyants, curieux, intellectuels…
Prenez ce fascicule comme une recommandation. Qu’il vous aide à vous construire, à construire une spiritualité, à éveiller votre conscience, à vous unir dans l’adversité et non à vous diviser comme ont pu le faire nos ancêtres.
Nous ne pouvons pas être heureux sans être libre.
Mes enfants ont souvent fait l’objet de réflexions désobligeantes de la part de certains fidèles du genre « matamore ». Ils se permettaient de leur faire des leçons de morale :
« Votre père étant imam, vous devez vous surpasser, pour le dépasser ».
Pour eux, mes enfants devaient se situer dans la droite lignée de mon sacerdoce, afin de pouvoir reprendre, plus tard, le flambeau.

 Analyse du sens avec l'assistant personnel à la rédaction Cordial

Le domaine «religion» est nettement prédominant dans ce texte. Le domaine «liturgie» est également un domaine d'importance. Le domaine «horlogerie» est le troisième domaine saillant.Le domaine «droit» est un quatrième domaine remarquable. Dans la thématique de ce texte, la vie spirituelle est une notion capitale. D'une façon plus précise, l'analyse des thèmes généraux de ce texte indique une prédominance des thèmes suivants : «évolution et histoire», «nombre», «existence», «identité», «quantité», «action», «humains» et «ordre». Une analyse plus fine encore de la thématique de ce texte fait apparaître comme thèmes centraux : * clergé musulman (catégorie : religion et clergés) * culte musulman (catégorie : monothéisme) * islam (catégorie : monothéisme) * religion (catégorie : degré de croyance religieuse) * sermon moralisateur (catégorie : religion et clergés) * titres religieux (catégorie : aristocratie) * cultes chrétiens (catégorie : culte) * hiérarchie (catégorie : position dans le groupe) Une étude lexicologique et sémantique de l'ensemble des phrases indique que les mots forts du texte sont «imam», «cheikh» et «el». Parmi les noms propres, on relève une nette prédominance des mots «France» et «Algérie».  

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Découvrez Amar SAIDI :

La France est à l'honneur avec l'auteur francophone Amar SAIDI
  • Avis (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.