Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > DANSE MACABRE

DANSE MACABRE

Delapore (Auteur)

Nombre de pages : 13

 Remercier Delapore

Les statistiques du livre


448 Lectures
3 Lectures / 31 jours


1.01 /5 sur 1 votants

546 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

( Version du 25 novembre 2013 )

 La quatrième de couverture

« Danse macabre » date de 1999. Je me suis interrogé sur les prétendues relations entre la musique (et surtout le rock) et le satanisme. Le thème n’est pas nouveau, j’en conviens, mais il était trop tentant de le poursuivre. Le groupe auquel je songe est « Jethro Tull », bien que leur période « Heavy Metal » ne permet pas de se comparer à des groupes comme « Black Sabbath ». Mais je trouve que le Heavy, malgré sa violence ou le coté sinistre, n’est jamais parvenu à atteindre l’apogée de l’horreur même – bien que certains faits divers ont relaté depuis l’assassinat d’un prêtre catholique par un jeune amateur du genre. Disons que l’on peut aller plus loin : pas besoin de hurler comme « ACDC » ou de tirer vulgairement la langue comme « Kiss ». L’idée que je me ferais d’un vrai groupe satanique serait plutôt un genre qui reste mélodieux malgré tout. Après tout, Lucifer est un ange déchu, donc autrefois beau. Et l’attrait séducteur de son apparence ou de son caractère sont plus dangereux pour l’âme des mortels que son coté effrayant – qui ne risque de tenter personne.

 La première page

en cours de rédaction

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Delapore

J’habite en Alsace depuis toujours, à deux pas de Strasbourg, dans un village appelé Eckbolsheim (cela m’amuse toujours de penser que certains lecteurs auront du mal à épeler ce nom à voix haute !). Mes diplômes en Droit et en Histoire ne m’ont que relativement servis puisque je suis gratte-papier dans...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le masque de Dimitri Semionovitch

J’ai autrefois beaucoup lu les romans de Léon Tolstoï et de Dostoievski, et j’en ai retenu l’atmosphère de la Russie tsariste du XIX° siècle. J’ai également songé à Jean Lorrain et sa nouvelle "Les trous du (...)

2015

Une inconnue en Rhodésie

J’ai toujours été fasciné par les romans de Ridder Haggard au XIX° siècle, "Les mines du roi Salomon" ou "She". C’est le seul de mes récits qui se déroule en Afrique, et je me suis inspiré des ruines du Grand Zimbabvé pour écrire un conte dans la veine d’Haggard. (...)

2013

La tournée

J’avoue sincèrement que c’est l’une de mes connaissances (qui a le plus souvent du mal à terminer ses textes, étant trop perfectionniste) qui m’a inspiré cette nouvelle. Son récit était excellent. Le défi était de le rendre tout aussi palpitant mais en exploitant (...)

2013

Les grands desseins du Professeur Hauser

Cette nouvelle constitue pour moi un échappatoire en direction de la Science-Fiction, moi qui m’intéresse plutôt au fantastique et au surnaturel. L’idée m’en est venue parce que j’étais agacé par les gens qui fantasment sur le fait de remonter le cours du temps (...)

2013

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Maria

On ne peut pas dire que Maria ait été véritablement une enfant battue avant l’âge de 12 ans. Bien sûr, il lui était arrivé de se prendre des raclées, plusieurs fois dans sa toute jeune vie, mais rien comparées aux tortures de ce printemps 1999. Son père restait (...)

La guerre de Silbbus

Ce troisième volet voit naître l’intense désespoir que suscite le retour du Vactarh, mais là encore Silbbus devra donner tout ce qu’il a... et même parfois transgresser les règles. Le duc sera emporté lui aussi vers le tourbillon événementiel, son transfact le (...)

Le Bonsaï maléfique

Pour une fois, le hasard avait bien fait les choses. On l’avait placé dans le salon juste en face d’un miroir, tout près de la fenêtre. A certaines heures de la journée, il pouvait bénéficier de quelques rayons de soleil qui venaient illuminer ses feuilles d’une (...)

L’homme au sept couleurs

Ce matin-là, après un réveil tardif, je jetai un coup d’œil par la fenêtre de la cuisine, tout en préparant mon café. Le temps était maussade et de fines gouttelettes de pluie projetées par des rafales de vent s’accrochaient désespérément aux (...)