Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Science Fiction - Anticipation

CELLULE DORMANTE

Jack Lanovitch (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 112

Version publiée le 27 août 2022

Les statistiques du livre

928 lecteurs ont feuilleté le livre

376 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "CELLULE DORMANTE"

3 votes

Note Moyenne

5/5 sur 3 votants

Thème :
Science Fiction - Anticipation

ISBN : 978-2-9577877-5-3  

La quatrième de couverture

Devenu voleur par nécessité, Teddy a la particularité de ne s’être jamais fait prendre. Toutefois, son instinct le prévient d’une chute imminente. Employé par un receleur de petite envergure, il pressent une possible arrestation. Néanmoins, d’étranges personnages vont lui offrir l’opportunité de disparaître temporairement.
Il n’en ira pas de même pour Julia, sa conductrice attitrée. Impliquée, elle ne devra son salut qu’en rejoignant Teddy au tout dernier moment. Avec la police à ses trousses. Et, pour fuir dans l’urgence, ils se glisseront, clandestinement, dans le voilier de ces inconnus. Intrigués par leur comportement, ils le justifieront par l’espoir d’un profit conséquent…
Avec l’apparence d’une histoire d’amour et d’aventure, ce roman raconte celle du petit caillou qui se glisse dans la chaussure de l’unicité. Celle de la Terre dans l’Univers !

La première page

Pourquoi deux véhicules ? Cette affaire sortait de l’habitude ! L’étrange équipe lui avait été imposée. Et ces deux compères ne lui inspiraient aucune confiance. Bien que le patron se soit montré élogieux. Depuis le début, ils se comportaient en amateurs. Cela faisait longtemps que le gros ne quittait plus son bureau. Cela se voyait. Ses deux petits protégés devaient probablement faire partie de sa famille ! Mais de telles erreurs ne pouvaient que poser des problèmes. Et, même si le travail s’était déroulé sans anicroche, la chance y était pour beaucoup. Lorsque le projet lui avait été proposé, il n’aurait jamais imaginé autant de risques.
Le gros, désirait-il instaurer une concurrence ? Cela devenait stupide et malsain ! Au moindre imprévu, ainsi scindé en deux groupes, il leur sera impossible d’éviter les dénonciations. Ce genre de division facilite grandement la tâche des enquêteurs.
Toutefois, il occupait la place du passager, dans le véhicule le mieux sécurisé. Avec Julia derrière le volant, il se sentait rassuré ! L’autre trimbalait les deux bouffons. Et ils en savaient si peu sur lui qu’ils ne risquaient pas de lui nuire ! Le seul qui pouvait y perdre n’était jamais que le commanditaire. Et, si Teddy a accepté les deux prétentieux, ce sera pour la dernière fois.
Dans l’immédiat, il récupérait, en faisant confiance à sa pilote préférée. Et il s’oubliait dans des rêveries innocentes lorsque l’automobile de tête a freiné brutalement. Puis elle s’est engagée dans un chemin de terre, à la perpendiculaire. Elle a parcouru une centaine de mètres au travers de buissons clairsemés. Puis elle s’est immobilisée au milieu de nulle part. Elle bloquait le passage, sur ce chemin étroit. L’un d’eux a jailli, avant l’arrêt complet. Et il s’est dirigé vers le ruisseau pour uriner d’un jet puissant. Devant ce spectacle, illuminé par les phares, Julia n’a pas pu retenir un éclat de rire. Ils découvraient la raison de cet empressement. Et, quelques instants plus tard, le conducteur l’y a rejoint, pour se soulager de concert. En revanche, le deuxième a pris tout son temps. Ils affichaient une mine radieuse, visiblement heureux d’assouvir un besoin difficilement réprimé.
Les occupants de l’autre véhicule sont restés sans un mot, devant une telle exhibition.
Au premier rang, sous l’éclairage cru des phares, les deux énergumènes contrastaient, au centre d’une nuit étoilée. Ils semblaient d’une blancheur grotesque, statufiés au milieu de nulle part. Sommes-nous tombés bien bas, pour être associés à ce genre de charlatans ?

  

Biographie de Jack Lanovitch

Actuellement retraité, je n’ai nul besoin d’augmenter mes revenus. J’opte, après réflexion, pour une publication numérique à titre gratuit dans l’espoir d’offrir une existence à mon merveilleux passe-temps. Et, le choix d’un pseudonyme s’est avéré nécessaire. Présence d’une homonymie en décalage...

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

TRAVERSÉE EN ENFER

TRAVERSÉE EN ENFER

Originaires d’une civilisation trop individualiste à leur goût, ou fuyant un passé menaçant, ils entreprennent ce voyage à la recherche d’une société autrement plus solidaire… Mais ils ignorent tout des dangers qui les attendent !

2022

Deux enfants dans le ciel

Deux enfants dans le ciel

Entre deux adolescents, Sabine, nouvelle dans sa classe après la mutation de sa mère, et Patrick, celui qui ne refuse jamais de rendre service, une profonde attirance va naître. Trop jeunes pour deviner leur chance, ils vont subir la jalousie de leurs (…)

2021

CARNETS ULTIMES - Pour l'amour d'Hélène

CARNETS ULTIMES - Pour l’amour d’Hélène

Très librement inspirée de l’Iliade et l’Odyssée, cette histoire raconte les péripéties juridiques d’une guerre de Troie futuriste. Prenant parti pour les Troyens, ces personnages nous entraînent vers un changement majeur pour les mortels.

2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon :
Science Fiction - Anticipation

J'ai trouvé D.

J’ai trouvé D.

Regarder le ciel par une belle nuit d’été n’a jamais cessé d’inspirer les plus folles réflexions. Toutes ces étoiles sont autant d’yeux qui nous regardent. Et qui voyons nous ? La tentation est de penser que le ciel est le meilleur des endroits où nous (…)

TRAVERSÉE EN ENFER

TRAVERSÉE EN ENFER

Originaires d’une civilisation trop individualiste à leur goût, ou fuyant un passé menaçant, ils entreprennent ce voyage à la recherche d’une société autrement plus solidaire… Mais ils ignorent tout des dangers qui les attendent !

Pourquoi doit-on déménager la terre ?

Pourquoi doit-on déménager la terre ?

Cette histoire est née il y a plus de 20 ans maintenant. Elle m’est sortie du coeur plutôt que de l’esprit.