Laurent Delépine

Origine de l'auteur : La France

 Titre honorifique : Ambassadeur francophone d’Edition999

Informaticien, autrefois amateur de jeu en ligne, j’ai écrit beaucoup d’histoires sur les forums. Un jour, j’ai eu envie de mettre ces personnages en scène dans un véritable roman. Le monde était imaginé depuis longtemps, les personnages prêts. Il ne restait plus qu’à tout coucher sur le papier.


    Edition999 vous présente sa page : http://fenkys.free.fr

Edition999 rencontre Laurent Delépine

Pourquoi écrivez-vous ?  :
Parce que j’ai toujours eu beaucoup d’histoire dans ma tête et que j’ai envie de les faire partager. J’ai même tendance, quand je vois un film où que je lis un livre qui se termine de façon décevante, à m’imaginer une fin plus satisfaisante. Elle devient alors pour moi, la vraie fin du film ou du livre. Pour ce qui est d’écrire, j’ai commencé par les forum mais c’est vite devenu insuffisant.
D’où vous vient votre passion d’écrire ? :
Je pense que c’est le corollaire de la passion de lire. J’adore lire. D’ailleurs c’est simple, si je suis passé à l’électronique, c’est que je n’avais plus de place chez moi pour rajouter une étagère. En voyant le plaisir que m’apporte la lecture je me suis dis que peut-être je pourrai apporter le même plaisir aux autres.
Comment vous vient le sujet d’une nouvelle ou d’un roman ? :
Parfois de presque rien. Une image rencontrée sur un site web, une phrase prononcée dans le train, et cela peut faire surgir dans mon imagination toute une histoire qui peut constituer l’ébauche d’un futur roman. Après, entre cette ébauche et la mise à plat du scénario, il peut s’écouler des années. Mais j’ai des tas de scénarios en attente, donc j’ai toujours de la matière pour écrire. J’ai aussi des questions que je me pose qui me permettent de définir mes personnage. Par exemple : quelles formes prendraient les sentiments d’une famille d’immortels vivants dans un monde de mortels.
Quels sont vos écrivains préférés ? :
Ca varie dans le temps. Mais je peux affirmer que mon préféré est et restera certainement encore longtemps Ayerdhal. Je lirai même ses listes de courses si on les éditait. Quand j’étais plus jeune, j’adorais Jules Verne et Alexandre Dumas et j’éprouve toujours un certains plaisir à les relire. Adolescent , j’ai découvert David Edding et Terry Pratchett. A côté de ces noms, Amin Maalouf et Robert Merle font office d’extraterrestres.
Quel est votre mot préféré :
Aucun, tous les mots sont indispensables pour faire une bonne histoire. Même les plus sordides
Quel est votre drogue favorite ? :
Ma famille et mes amis.
Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ? :
Raconte-moi la suite.
Pourquoi avez-vous choisi de publier sur Edition999 ? :
Sur ce site, ce sont les lecteurs qui jugent des œuvres.
Avez-vous des projets en cours ? :
Bien sûr. Déjà, je travaille sur la suite de Deirane. Je suis en train de corriger le livre 2 du cycle et je rassemble des idées pour le troisième. J’ai aussi d’autres personnage en tête. Par exemple, dans un tout autre registre, Nadia Romanov (elle n’est pas russe) qui se situe dans notre futur proche si on ne maîtrise pas le réchauffement climatique.
Si vous désirez ajouter quelques mots aux lecteurs qui vont vous lire. C’est ici et maintenant. :
J’espère qu’ils vont prendre autant de plaisir à me lire que j’ai eu à écrire.

Bibliographie de Laurent Delépine