Jean-Louis TERRAS

Origine de l'auteur : La France

 Auteur ambassadeur chez Edition999

J’ai 68 ans, je lis beaucoup et cela depuis que je sais le faire. Ma seconde passion est l’écriture... Partout, tout le temps... une phrase, une idée, pour ne pas oublier, pour recoller ensuite et créer des histoires . Je suis positiviste et passionné par la littérature fantastique, mes références sont Jules Verne, Barjavel, Boris Vian et pour le réel Camus. J’aime la nature, surtout les félins et les oiseaux. Les humains m’intéressent au premier degré, les relations, les échanges... je n’aime pas la politique et le pouvoir.


    Edition999 vous présente sa page : En attente

Edition999 rencontre Jean-Louis TERRAS

Comment écrivez-vous ? :
Les quelques minutes et heures qui ne sont pas pour ma profession sont dédiés en priorité à l’écriture. Les idées naissent et sont transcrites rapidement, ensuite je me relis plusieurs fois pour corriger en premier la pertinence, en deuxième la syntaxe et ensuite l’orthographe, ma faiblesse.
Pourquoi écrivez-vous ? :
Pour me distraire et passer le temps.
D’où vous vient votre passion d’écrire ? :
La lecture me passionne depuis mon plus jeune âge et rapidement je me suis mis à écrire de la poésie, des nouvelles et parfois des petites pièces de théâtre.
Comment vous vient le sujet d’une nouvelle ou d’un roman ? :
Idéaliste de nature je rêve d’un monde paisible et je cherche des solutions pour rendre la vie plus douce à ses occupants.
Quels sont vos écrivains préférés ? :
Je n’ai pas vraiment de préférences tous les genres et styles m’intéressent. J’aurai peut être la priorité pour B. Vian, A. Camus, J. Steinbeck, et M. Pagnol
Pensez-vous que les critiques apportent à l’écrivain ? :
Oui évidemment et je m’en enrichis
Pourquoi avez-vous choisi de publier sur Edition999 ? :
L’idee est géniale et je me contente de cette solution.
Avez-vous des projets en cours ? :
Après la trilogie ARPEGUD et L'œil de Gecko, je prépare un recueil de textes et nouvelles pour Avril.

Bibliographie de Jean-Louis TERRAS