Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Vous avez dit tragique ?

Vous avez dit tragique ?

Antoine BAVE-CROULARD (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 51

Version publiée le 26 septembre 2018

Les statistiques du livre

356 lecteurs ont feuilleté le livre

194 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 4 votants

Evaluer le livre


Thème : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

La quatrième de couverture

Ces textes sont extraits du journal de l’auteur. Ils résultent de ses réflexions quotidiennes, nourries de ses rêves, de ses croyances et de ses fantasmes.Ici l’imaginaire côtoie la raison, pour se livrer un combat sans issue qui illustre la vie humaine.

La première page

L’espace est infini. La matière est finie. Le temps est défini par le mouvement de la matière. Infini, fini, défini. Ce trio Espace, Matière, temps, est le fondement de ce qui est ou qui nous semble être. L’espace vide n’est pas : c’est le néant. On ne peut imaginer une limite à l’espace vide, car si une paroi existait pour le contenir, de quoi serait-elle faite ? Et qu’y aurait-il de l’autre côté ? Le Monde est donc dans son ensemble un espace vide infini, par définition un néant ; un paradoxe, car comment définir ce qui n’est rien et donc n’existe pas ? La matière, qui semble en occuper une partie, se compose d’un nombre fini de fines particules s’organisant en grosses molécules par le jeu de forces diverses. Ces molécules qui possèdent un noyau fort cohérent, se regroupent suivant leurs affinités pour fabriquer les produits les plus divers. Tout cela évolue, se transforme, se rassemble, se disperse, et nous sommes de ce rassemblement, un infime élément plus ou moins conscient, qui évolue avec le reste dans le temps

  

Biographie de Antoine BAVE-CROULARD

Ambassadeur Edition999

Né en 1935, d’un officier d’aéronavale et d’une artiste peintre, l’auteur, après avoir suivi ses parents à travers le monde, a mené une carrière d’ingénieur et d’architecte.Parallèlement il a publié sur Internet, sous le pseudonyme d’Antoine BAVE-CROULARD, une trentaine d’ouvrages : biographies...

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Language d’innocent

Ces poèmes cherchent à percer les murs étriqués de l’existence et de la vie des femmes et des hommes. Ceux qui cherchent à comprendre ce qui leur arrive, n’y trouveront pas de solutions mais des interrogations difficiles, accessibles seulement aux innocents.

2023

Ecrits au chronomètre !

Ecrits au chronomètre !

Dans ces poèmes, plus "noirs" que ceux des" Doux poèmes du Rien", l’auteur essaye de sonder la motivation de l’homme, face à la dictature du Temps, à la vulgarité de la Realité, aux blessures de l’intériorité et à la représentation qu’il se fait du Monde.

2021

Doux poèmes du rien

Doux poèmes du rien

Ces poèmes, volontairement limités en nombre, représentent la pensée profonde de l’auteur.

2020

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

ÉTRANGERS- RECONDUITE A LA FRONTIÈRE

Ce livre expose deux correspondances : celle...

Ce livre expose deux correspondances : celle de M. KADJA (nom modifié), étranger d’origine ivoirienne à l’époque des faits et l’administration française (la préfecture) qui lui a demandé de quitter la France.

Cahier N°13 du journal d'Urane

Cahier N°13 du journal d’Urane

J’avais de plus en plus mal à la tête et je me suis allongée sur mon lit, en décidant de prendre la chose avec humour. J’ai essayé de regarder mon mal de tête sous un angle humoristique en me demandant ce qu’il signifiait et la réponse est venue (…)

La lumière au bout du tunnel

La lumière au bout du tunnel

C’est l’histoire d’une jeune femme 18 ans, pleine de rêves qui voit sa vie basculer du jour au lendemain à cause d’un AVC. Pendant 10 elle essaye de récupérer une autonomie, elle fait des études, elle travaille, elle voyage,elle fait face à la (…)