Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Avant première > Restez chez vous

Restez chez vous

Le Marquis (Auteur)

Nombre de pages : Nombre de pages : 11

 Remercier Le Marquis

Les statistiques du livre


100 Lectures
1 Lectures / 31 jours


4.98 /5 sur 1 votants

169 visites

Evaluer le livre


Thème : Avant première

( Version du 15 juillet 2020 )

 La quatrième de couverture

Janus revient vers le Professeur Stark pour une nouvelle discussion sur le covid 19.

 La première page

“Je ne le connais pas, j’ai regardé votre émission avec lui, j’ai regardé attentivement, j’ai vu que c’était, comme on dit dans le Vendée globe, un trois mats avec une quille profonde et qui tient la haute mer, quand même, et enfin il a droit aux orgues de staline, donc je me dis, il doit déranger. Oui ça me plait, et la personne me plait oui”.
Phillipe de Villiers ( 09/06/2020)

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Le Marquis

Peut être le moment est il venu en cette veille de demi- siècle de me présenter moins laconiquement à ceux qui ont eu la gentillesse de me lire, ne serait ce que quelques lignes. Mon histoire n’a rien à envier à celle de mes congénères, si peu digne d’un quelconque intérêt. Issu d’une famille aisée Dieu...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Fulcanelli

Janus présente ses recherches sur Fulcanelli au Professeur Stark.

2021

L’appel des 35

Nouveau chapitre de Janus quant au covid 19

2020

Amen

Janus et le Professeur Stark reviennent sur l’allocution présidentielle.

2020

Fin de partie

Stark s’informe auprès de Janus quant au covid 19

2020

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Avant première

Le refuge des hommes

S’il y a bien un lieu où l’homme est encore à ses yeux l’égal de lui-même, il s’agit probablement bien de l’hôpital. Un lieu de neutralité, un havre, où la moralité est bienfaitrice et la même pour l’ensemble. L’éthique s’élève gracieusement dans le cœur de ses hommes (...)

La traversée

La nuit était venue, l’obscurité cachait les derniers arbres de la forêt. Hiliad marchait à travers bois en s’enfonçant de plus en plus loin et plus profondément dans cette immensité noire et perdue. Il marchait péniblement sur une terre gelée. La neige (...)

MICHAEL TOUT ALLAIT SI BIEN

On dit que tu es vivant Michael, mais je sais que ce sont des affabulations de la toile. Les rumeurs les plus folles circulent sur ton prétendu « Fausse mort », comme si on pouvait jouer avec la mort (...)

La décrue

Extrait du roman " La décrue" .Ce roman décrit un monde où la folie l’emporte sur la raison, où la vie humaine n’a pas plus de valeur qu’une denrée périssable.