Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Littérature > Prélude en chien mineur et Suites

Prélude en chien mineur et Suites

Prélude en chien mineur et Suites

Marc Billiottet  (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 177

Version publiée le 29 juillet 2011

Les statistiques du livre

1090 lecteurs ont feuilleté le livre

684 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Prélude en chien mineur et Suites"

6 votes

Note Moyenne

3.67/5 sur 6 votants

Thème : Littérature

  

La quatrième de couverture

"Prélude en chien mineur et Suites" Ceci n’est pas un roman, ni un recueil de nouvelles et encore moins une pipe. Ce sont 7 histoires dans lesquelles se retrouvent en tout ou partie les mêmes personnages. On y parle de solitude, d’amitié, de sexe, de travail, d’irréel, sur fond de petites folies ordinaires d’aujourd’hui, un peu tragiques, un peu comiques. Ce n’est pas de la Grande Littérature, c’est juste pour se distraire en réfléchissant, pour passer un moment agréable quand certains soirs, lire du Claudel ou un nième polar incertain est au-dessus de nos forces.

La première page

en cours de rédaction

Biographie de Marc Billiottet

J’écris parce qu’il faut absolument se faire des surprises et les partager.

Autres(s) parution(s) de l'auteur

HABEMUS PAPAM ?

HABEMUS PAPAM ?

L’élection du Pape est-elle si simple ?

2013

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Littérature

Les petites images

Les petites images

L’année 1981 voit la peine de mort abolie. En 1982, la Direction générale de la Santé reconnaît enfin le virus du SIDA. Au mois de septembre de l’année 1985, Coluche lançait à l’antenne d’Europe 1 l’idée de sponsoriser une cantine gratuite au profit des (…)

La suite de mon journal presque intime

La suite de mon journal presque intime

Prochainement notre gouvernement doit prendre une décision cruciale sur l’homéopathie. Mon histoire peut, peut-être éviter la déroute de cette branche de la médecine qui compte plusieurs milliers d’années d’expérience humaine.

Mathilde

Mathilde

Ils savaient leurs jours comptés, mais relativisaient, la vieillesse était un aboutissement, pas une punition.