Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Littérature > HABEMUS PAPAM ?

HABEMUS PAPAM ?

HABEMUS PAPAM ?

Marc Billiottet  (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 4

Version publiée le 19 juillet 2013

Les statistiques du livre

472 lecteurs ont feuilleté le livre

531 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre


Thème : Littérature

La quatrième de couverture

HABEMUS PAPAM ?

Après 4 jours de conclave et de votes, aucune fumée blanche
ne s’était encore élevée des toits du Vatican.
Au soir de ce 4ème jour, Monseigneur Smithty, le seul cardinal représentant0l’Australie au sein du Sacré Collège rentra dans sa cellule de la résidence Sainte Marthe , fatigué et désabusé. De plus il s’ennuyait, les règles étaient strictes :
pas de télé, de radio, de téléphone ni même de courrier.

La première page

en cours de rédaction
  

Biographie de Marc Billiottet

J’écris parce qu’il faut absolument se faire des surprises et les partager.

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Prélude en chien mineur et Suites

Prélude en chien mineur et Suites

"Prélude en chien mineur et Suites" Ceci n’est pas un roman, ni un recueil de nouvelles et encore moins une pipe. Ce sont 7 histoires dans lesquelles se retrouvent en tout ou partie les mêmes personnages. On y parle de solitude, d’amitié, de sexe, de (…)

2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Littérature

Elle avait un cancer

Elle avait un cancer

Elle s’appelait Mira. Elle vivait dans un petit village à Vahingen, un peu plus au Sud que moi. On s’était croisé à la piscine pour la première fois où je l’ai sauvé d’une noyade. Après des années d’amitiés mêlées à l’amour qui nous réunissait, un cancer (…)

Boumard

Boumard

Ce roman, qui raconte comment Jean-Pierre quitte son pauvre village et réussit à faire carrière dans la société Shell et à fonder une famille,

Le journal presque intime N°9

Le journal presque intime N°9 (la toute dernière confidence)

Chaque être humain est mortel. Ce corps nous est donné pour expérimenter la vie sur terre, mais le moment venu, nous devons le rendre. Je crois que mon temps est désormais compté ! Le moment est venu de faire un petit bilan.