On a brûlé les fétiches

Jean Dubus (Auteur)

Publié le 10 décembre 2016

 sur une moyenne de 4 votes

Thème : Héroic Fantasy

 Le mot de Jean Dubus pour On a brûlé les fétiches

On a brûlé les fétiches

"Vous aurez beau dynamiter temples et mausolées, graver des croix sur les menhirs, brûler les fétiches, vous ne parviendrez pas à en effacer le souvenir. Bien au contraire, vous renforcerez notre désire de les mieux connaître et les sauvegarder !" Telle pourrait être la morale de ce conte qui nous conduit des Côtes d’Armor au pays lobi, du troisième millénaire avant notre ère à l’époque actuelle. Yannick, dont la mère est Bretonne et le père Lobi, et qui a passé son enfance dans un village proche de Roscoff, va partir à la recherche de ses origines. Pour cela, il fera appel aux travaux des anthropologues, mais il sera surtout inspiré par son arrière-arrière... grand-mère dont le prénom, Nouma, signifie "Aimez-moi".

Quatrième de couverture :

en cours de rédaction

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Jean Dubus :
 Auteur ambassadeur chez Edition999

Burkina Faso  est à l'honneur avec l'auteur francophone Jean Dubus
" Géologue de formation, ayant vécu l’essentiel de sa vie professionnelle en Afrique subsaharienne, Jean Dubus s’est retiré au Burkina Faso pour s’y consacrer à l’écriture. Depuis 2016, il confie ses manuscrits à "Edition999" : en décembre 2016 "On a brûlé les fétiches", en avril 2017 des extraits du... "

 Lire son interview avec Edition999

  • Avis (2)

    Vos commentaires

    • Le 5 mai 2017 à 18:50, par Jean Dubus En réponse à : On a brûlé les fétiches

      Merci à Laurent Delépine pour son message qui m’est un encouragement et qui sera, je l’espère, un encouragement à venir visiter cette merveilleuse région qu’est le pays lobi...

      Répondre à ce message

    • Le 4 mai 2017 à 23:27, par Laurent Delépine En réponse à : On a brûlé les fétiches

      Les histoires qui se situe dans l’Afrique des siècles précédents, hors du contexte colonial, sont extrêmement rares. Ce livre est donc une bonne surprise. L’auteur a imaginé une histoire originale qu’il raconte avec talent. Un vrai plaisir.

      Répondre à ce message

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.