MOTS ! De quel rêve êtes-vous l’ombre ? (2017)

Philippe b.y. KiE (Auteur)

Nombre de pages : 197

Avis (0)

3 votes

Notre vidéo pour lire facilement

Thème : Poésie

( Version du 21 octobre 2017 )

 Le mot de Philippe b.y. KiE pour MOTS ! De quel rêve êtes-vous l’ombre ?

MOTS ! De quel rêve êtes-vous l’ombre ?

MOTS ! De quel rêve êtes-vous l’ombre ? J’ai repris « La poussière des mots fanés » où j’avais jeté en vrac mes textes abandonnés. Ayant élagué et donné un semblant d’ordre. + Diogène le Cynoque, FRAGMENTS, La sagesse pour les nuls. Compilation de pensées, sentences, boutades concoctées depuis le Déluge par des guignols qui n’avaient rien d’autre à foutre.

ISBN : 978-2-9561095-3-2  

Quatrième de couverture :

Crépuscule du soir.

Le versant des coteaux, sous l’ombre qui s’étire, Après le fond du val à son tour s’est grisé,
Le fauve piqué d’or au soleil irisé D’octobre s’abolit dans le jour qui chavire.

Voici l’heure venue où tout au soir conspire. Le monde au ralenti, presque immobilisé, D’un friselis ténu salue, hypnotisé
Par autant de splendeur, l’azur qui se déchire.

Orage de couleur brutal et merveilleux Un lent déferlement éclabousse les cieux,
Au bleu se fond le mauve, au rose de l’orange.

Quand l’éblouissement, qui céde peu à peu, Au nocturne anthracite à la fin se mélange, L’horizon tout entier s’ourle d’un trait de feu.

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Philippe b.y. KiE :
 Titre honorifique : Ambassadeur francophone d’Edition999

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone Philippe b.y. KiE
" Retraité du transport Né en 1953 Vit dans la Drôme entre Vercors et Ardèche dont il est également amoureux Pratique régulièrement le vélo, Fan de poésie, en particulier de Mallarmé Grand lecteur de fantasy. "

 Lire son interview avec Edition999

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message



  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.