Les battages : une histoire de famille (2018)

Roger GAU (Auteur)

Nombre de pages : 16

Avis (2)

7 votes

Thème : Autobiographie - Autofiction

( Version du 29 mars 2018 )

 Le mot de Roger GAU pour Les battages : une histoire de famille

Les battages : une histoire de famille

Le battage est une opération consistant à séparer de l’épi les graines des céréales. Les techniques employées ont évolué au cours du temps. Depuis le fléau, puis la locomobile à vapeur entraînant la batteuse et enfin la moissonneuse-batteuse une quarantaine d’années se sont écoulées. Dans ma famille, mon grand-père maternel et mon père ont été entrepreneurs de battage et l’ont utilisé au fil du temps toutes les techniques disponibles. Avec, je l’avoue, un brin de nostalgie, il était important pour moi de vous faire partager ces années de labeur.

ISBN : 979-10-94768-04-4  

Quatrième de couverture :

Mes deux grands-pères étaient paysans et ils pratiquèrent le battage au fléau qui se faisait sur une surface plate, « l’aire de battage », telle que représentée par la photo de couverture. Le fléau se composait d’une batte (la partie frappante), d’un manche (l’émantin) et de l’écoupe, c’est-à-dire l’accouplement ou Ken de cuir unissant les deux parties de bois.

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Roger GAU :
 Titre honorifique : Ambassadeur francophone d’Edition999

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone Roger GAU
" J’ai une formation d’ingénieur de l’École Centrale de Paris. Passionné par l’Histoire avec un H majuscule, je suis passé à l’écriture à ma retraite. J’ai publié deux livres papiers, le premier avec un éditeur (750 exemplaires), le deuxième en compte d’auteur (350 exemplaires). Après cela, j’ai publié... "

 Lire son interview avec Edition999

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message



  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.