Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Classique > Les Misérables - Tome IV - L’idylle rue Plumet

Classique

Les Misérables - Tome IV - L’idylle rue Plumet

Victor Hugo (Auteur)

Nombre de pages en A4 :

Version publiée le 26 avril 2013

Les statistiques du livre

899 lecteurs ont feuilleté le livre

939 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Les Misérables - Tome IV - L’idylle rue Plumet"

2 votes

Note Moyenne

5/5 sur 2 votants

Thème :
Classique

La quatrième de couverture

L’idylle rue Plumet et l’épopée rue Saint-Denis
1831 et 1832, les deux années qui se rattachent immédiatement à la Révolution de Juillet, sont un des moments les plus particuliers et les plus frappants de l’histoire. Ces deux années au milieu de celles qui les précèdent et qui les suivent sont comme deux montagnes. Elles ont la grandeur révolutionnaire. On y distingue des précipices. Les masses sociales, les assises mêmes de la civilisation, le groupe solide des intérêts superposés et adhérents, les profils séculaires de l’antique formation française, y apparaissent et y disparaissent à chaque instant à travers les nuages orageux des systèmes, des passions et des théories. Ces apparitions et ces disparitions ont été nommées la résistance et le mouvement. Par intervalles on y voit luire la vérité, ce jour de l’âme humaine.

La première page

en cours de rédaction
  

Biographie de Victor Hugo

Fils d’un général d’Empire souvent absent, Victor Hugo est élevé surtout par sa mère. Alors qu’il est encore élève au lycée Louis le Grand, il se fait connaître en publiant son premier recueil de poèmes, ’Odes’ et obtient, pour celui-ci, une pension de Louis XVIII. Chef d’un groupe de jeunes...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Notre Dame de Paris

Notre Dame de Paris

Il y a aujourd’hui trois cent quarante-huit ans six mois et dix-neuf jours que les Parisiens s’éveillèrent au bruit de toutes les cloches sonnant à grande volée dans la triple enceinte de la Cité, de l’Université et de la Ville.Ce n’est cependant pas un (…)

2013

Le Dernier Jour d'un condamné

Le Dernier Jour d’un condamné

Il y a deux manières de se rendre compte de l’existence de ce livre. Ou il y a eu, en effet, une liasse de papiers jaunes et inégaux sur lesquels on a trouvé, enregistrées une à une, les dernières pensées d’un misérable ;

2015

Les Misérables

Les Misérables - Tome V - Jean Valjean

Les deux plus mémorables barricades que l’observateur des maladies sociales puisse mentionner n’appartiennent point à la période où est placée l’action de ce livre. Ces deux barricades, symboles toutes les deux, sous deux aspects différents, d’une (…)

2013

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon :
Classique

Le château noir

Le château noir

« Regardez ! on voit encore la cicatrice !… » Rouletabille se pencha sur le cou nu qui s’inclinait avec grâce et, à l’échancrure du chaste décolletage, près de l’épaule ambrée d’Ivana, il aperçut la ligne blanche, très nette, qu’avait laissée le coup de (…)

Rouletabille chez les bohémiens

Rouletabille chez les bohémiens

Jean de Santierne gravit l’escalier qui montait à l’appartement de Rouletabille avec une telle rapidité que, malgré sa jeunesse et l’habitude des sports, il s’arrêta un instant, essoufflé, devant la porte. Le célèbre reporter du journal L’Époque habitait (…)

La bourse

La bourse

Il est pour les âmes faciles à s’épanouir une heure délicieuse qui survient au moment où la nuit n’est pas encore et où le jour n’est plus. La lueur crépusculaire jette alors ses teintes molles ou ses reflets bizarres sur tous les objets, et favorise une (…)