Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Fantastique > La prophétie

La prophétie

La prophétie

Joseph CRIVAC (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 14

Version publiée le 6 octobre 2023

Les statistiques du livre

334 lecteurs ont feuilleté le livre

85 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 2 votants

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

La quatrième de couverture

Un policier aux dons surnaturels enquête sur des meurtres en série dans un lieu qui semble hors du temps...


AVERTISSEMENT : des scènes ou des propos peuvent heurter la sensibilité des lecteurs

La première page

L’homme qui porte un Fedora sombre et large arrive à l’ancien terrain de football, pose ce qui ressemblerait à un étui à trombone à coulisse au sol ; il allume un feu. C’est une personne grande et très mince, il porte une fine barbe poivre et sel bien entretenue. Son imperméable est assorti à son chapeau. Il porte des bottes aux extrémités arrondies en cuir sali de boue. Il enfile des gants violets en nitrile et des lunettes de protection.
Il prépare une sorte de mixture liquide et épaisse dont l’appareil final est vert phosphorescent et dont les vapeurs deviennent irritantes à la gorge à l’incorporation du dernier ingrédient, dans la partie interne de son étui. Il doit maintenant faire vite, car la durée d’efficacité du produit est très courte.
Il déplie alors un surprenant arc à plusieurs cordes et tire dans le même geste improbable plusieurs flèches au préalable imbibée en leurs pointes, de la mixture sur le tronc des arbres qui se mettent à fleurir et à porter leurs fruits de façon accélérée. Il ramasse un fruit dans chaque arbre et les rassemble. Puis il les jette dans le feu : une pomme d’or, une noix d’argent, une cerise de cuivre, une amande de tourmaline, une poire de cristal, une pomme de pin en turquoise...
Une épaisse fumée rouge jaillit subitement. On devine à peine derrière celle-ci une ombre androïde imposante. Le ciel se couvre. On dirait presque une éclipse partielle de soleil. Il pleut, le tonnerre gronde. Le vent souffle très fort. Le feu s’éteint et laisse place à un monstre.
Il est énorme… Il mesure environ quatre mètres. Il porte une dense fourrure brune, sa bouche est exclusivement remplie de canines, ses yeux sont énucléés et dégoulinants de sang noir. Il commence à faire quelques pas, mais ce dernier finit par se transformer en un grand arbre mort tout en sinuosités.
Erwan a assisté à tout le spectacle avec sa famille sans mot dire, en cachant les yeux d’Elna néanmoins.
— On ne saura jamais comment tout ça a commencé exactement.
— Moi, on m’appelle juste pour combattre ces phénomènes quand les solutions
rationnelles ont échouées, précise l’homme au Fedora.
— C’est bien efficace mais on a eu un grosse frayeur ! Ça aurait pu nous tuer !
— Pour moi c’est la routine, même si je n’avais jamais encore eu ce cas.
— Disons que vous êtes plus pratiquant que je ne suis croyant.
— C’est à dire ?
— J’ai baigné dans ces ambiances, ces traditions, mais cela ne restait que des
légendes. Des trucs qu’ont dit aux gamins pour leur faire peur, on leur donne un diable, un père fouettard quoi.

  

Biographie de Joseph CRIVAC

J’aime explorer des styles littéraires divers et créer des personnages variés.

Autres(s) parution(s) de l'auteur

La portée blanche (nouvelle édition)

La portée blanche (nouvelle édition)

Après un accident de voiture et un assez long coma, Nicola revient à lui sans aucune séquelle apparente. Une nouvelle forme d’existence commence alors. La vie va-t-elle se montrer plus clémente maintenant ? Dans ce roman aux accents fantastiques, Joseph (…)

2024

Juin, mois sanglant

Juin, mois sanglant

Lebroc, inspecteur aux méthodes plutôt violentes est confronté à un tueur en série qui semble s’attaquer seulement à des femmes mariées. Aidé de son équipe, il va s’efforcer de trouver l’assassin avant qu’il ne fasse d’autres victimes...

2023

J'eus mal

J’eus mal

Le drame de deux frères séparés à la fois par une maladie et une femme.

2023

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Fantastique

L’ambre porte en lui la mémoire

Une série de problèmes survient dans l’existence du voleur de l’ambre. Pourtant, le joyau le fascine au lieu de le terrifier. Ses pensées, ses gestes, ses dits... tout est polarisé vers son unique obsession.

Au lecteur qui appellerait un chat un chat.

Te voilà assis devant l’écran de ton ordinateur, lumière errante du nouveau siècle obéissant à l’index tout en asservissant l’œil cerné de nuits blanches. Rechercher sans boussole nous entraîne parfois jusqu’aux chants de sirènes hypnotiques...

Bien pires que la mort

Bien pires que la mort

Bien que non belliciste, je voue un intérêt à l’histoire militaire, et l’enfer de la guerre de 1914-1918, excellement décrite par la bande dessinée de Tardi m’a donné l’idée de situer mon histoire dans ce décor de cauchemar,