La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Classique > La Flèche noire

La Flèche noire

Robert Louis Stevenson (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 136

Version publiée le 23 juillet 2021

Les statistiques du livre

487 lecteurs ont feuilleté le livre

304 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 3 votants

Evaluer le livre


Thème : Classique

🖋️ La quatrième de couverture

Ce texte est celui publié par « Ebooks Libres et Gratuits » le 28/12/2011. La couverture est un photomontage personnel sur un cliché personnel du château de Castelnaud en Dordogne.
Jean-Paul Michut.

La Flèche noire - Robert-Louis Stevenson-1883 - Traduit de l’anglais par E. La Chesnais.
Aventures – La Guerre des Deux Roses déchire l’Angleterre du 22 mai 1455 au 22 août 1485. Elle oppose les familles York et Lancastre dans une lutte impitoyable pour la succession au trône. Le jeune Richard Shelton, noble, orphelin et dépossédé de son héritage, entre pour sa sécurité et par vengeance dans une bande de hors-la-loi, la compagnie de La Flèche Noire. Il se mettra ensuite et temporairement au service du futur Richard III, dernier roi Plantagenet.
Notre héros, Dick Shelton, courageux, loyal et un peu naïf tombe amoureux de la très jolie Joanna. L’histoire de cape et d’épée s’enrichit d’une intrigue sentimentale. Tous les éléments d’un roman passionnant sont réunis. L’humour discret de Stevenson n’est pas le moindre agrément de ce livre magnifique.

🗏 La première page

Certaine après-midi, vers la fin du printemps, on entendit la cloche de Moat-House, à Tunstall, sonner à une heure inaccoutumée. Au loin et auprès, dans la forêt et dans les champs, le long de la rivière, les gens, quittant leurs travaux, se hâtèrent vers le son, et, dans le hameau de Tunstall, un groupe de pauvres paysans était étonné de l’appel.
Le hameau de Tunstall à cette époque, sous le règne de Henri VI, avait à peu près la même apparence qu’aujourd’hui. Une vingtaine de maisons environ, lourdement charpentées de chêne, étaient disséminées dans une longue vallée verdoyante, étagées au-dessus de la rivière. Au pied, la route traversait un pont, et montant de l’autre côté, disparaissait à la limite de la forêt dans la direction de Moat-House, et, plus loin, de l’abbaye de Holywood. À mi-chemin dans le village se trouvait l’église, entourée d’ifs. De chaque côté, les talus étaient couronnés, et la vue bornée par les ormes verts et les chênes sombres de la forêt.

  

⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Robert Louis Stevenson

Né le 13 novembre 1850 à Édimbourg, Robert Lewis Balfour Stevenson est un enfant unique, solitaire et de constitution fragile. D’un tempérament bohème et ayant le goût du voyage, il écrit en 1878 son premier livre : Voyage en canoë sur les rivières du Nord (An Inland Voyage), récit de ses...

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

L' Île au trésor

L’ Île au trésor

Robert-Louis Stevenson est un écrivain écossais, grand voyageur, né à Edimbourg en 1850 et décédé aux îles Samoa le 3 décembre 1894.

2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Classique

Salammbo

Salammbô

Les soldats qu’il avait commandés en Sicile se donnaient un grand festin pour célébrer le jour anniversaire de la bataille d’Eryx, et comme le maître était absent et qu’ils se trouvaient nombreux, ils mangeaient et ils buvaient en pleine liberté. Les (...)

Roméo et Juliette

Roméo et Juliette

Deux familles, égales en noblesse, Dans la belle Vérone, où nous plaçons notre scène, Sont entraînées par d’anciennes rancunes à des rixes nouvelles Où le sang des citoyens souille les mains des citoyens.

Arsène Lupin contre Herlock Sholmès

Arsène Lupin contre Herlock Sholmès

Le 8 décembre de l’an dernier, M. Gerbois, professeur de mathématiques au lycée de Versailles, dénicha, dans le fouillis d’un marchand de bric-à-brac, un petit secrétaire en acajou qui lui plut par la multiplicité de ses tiroirs. « Voilà bien ce qu’il (...)