2653 ebooks gratuits

3350 avis

1040 auteurs

Edition999
Plateforme de lecture et publication gratuites

L’HOMME DU RONDEAU (2019)

ALOÏS (Auteur)

Nombre de pages : 32

Les statistiques du livre


586
Lectures

5 /5
13 votants

1071
Visites

Thème : Policier et suspense

( Version du 19 décembre 2019 )

 Le mot de ALOÏS pour L’HOMME DU RONDEAU

L’HOMME DU RONDEAU

Julien Prident mène une vie tranquille à Rambouillet entre son travail dans les hypermarchés, son épouse infirmière aux urgences et sa jeune maîtresse. Lorsqu’il apprend que quelqu’un veut tout révéler, il voit rouge et veut démasquer le maître chanteur. Sa démarche va lui ménager quelques désagréments.

 Quatrième de couverture :

Le silence était aussi profond que la nuit. À trois heures du matin l’avenue du Général Leclerc était parfaitement déserte, comme toute la ville de Rambouillet. Julien avançait d’un pas léger sur le trottoir opposé au parc du Château. Il chantonnait mezza voce un des tubes de Kendji Girac : « Tu viens le soir, danser sur des airs de guitares… »
Il passa devant les grilles d’entrée du lycée Louis Bascan et vit de loin arriver une ambulance, de la direction de Gazeran. Ses gyrophares projetaient sur les façades d’immeubles leurs flashes bleutés. Pas besoin de sirène à cette heure-ci. Elle passa lentement et presque silencieusement devant lui. « Toi, toi ma belle Andalouse, aussi belle que jalouse… ».
Lorsqu’il arriva à hauteur de la pizzeria Villabate il s’apprêta à traverser pour gagner le parking du Rondeau de l’autre côté de l’avenue. N’importe où en France, seules parlent de Rondeau les rares personnes à se souvenir qu’il s’agit d’une forme de court poème médiéval ou encore d’une danse de Gascogne. Sauf à Rambouillet où ce nom désigne le bassin à extrémité arrondie qui prolonge les jardins à la française du parc du Château. Par extension c’est aussi le nom de la place située à proximité de cette pièce d’eau, de l’autre côté du mur d’enceinte. Place dédiée au stationnement des véhicules, voire occasionnellement aux fêtes foraines.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de ALOÏS

" Après trente-cinq années de journalisme je n’ai su me résoudre à cesser d’écrire. Mais cette fois en m’attaquant à des romans de pure fiction. J’y ai mis aussi bien des souvenirs personnels de contrées visitées que des recherches approfondies de documentation pour rendre le récit plus réaliste et un zeste... "

 Titre honorifique : Ambassadeur francophone d’Edition999

 Lire son interview avec Edition999

Consultez la page ALOÏS d'Edition999

Vos commentaires

4 commentaires

  • Le 18 avril , par Dael Carole

    Merci beaucoup pour cette nouvelle, bien construite.
    J aurais souhaite encore quelques chapitres ! Mais le principe de la nouvelle est respecté !
    J ai beaucoup apprécié l enchaînement fou et la bascule de Julien......symbole de janus !!!!

  • Le 25 janvier , par Michel CANAL

    Une histoire bien écrite, plausible, qui se lit aisément avec l’envie de connaître la suite. De quoi passer un bon moment. On se laisse prendre, à peine surpris de la tournure des événements. Et pourtant...

    En fait, dans l’art de raconter, avec le rythme, le souci du détail, un sujet bien documenté, on peut reconnaître la patte du journaliste d’investigation.

    Une nouvelle que je recommande aux lecteurs qui aiment le suspense.

    • Le 27 janvier , par ALOÏS

      Merci d’avoir pris la peine de poster votre commentaire. Vous aussi aimeriez connaître la suite : c’est prévu. Toutefois il faudra attendre quelque temps. Je travaille actuellement au huitième et dernier tome de la série “Chemins d’Aventures” que j’ai remplie de tous ces ingrédients qui semblent vous plaire. Cela vous aidera peut-être à patienter...
      Cordialement.
      ALOÏS

  • Le 17 janvier , par clairedesi

    Très bien ,j’attends la suite

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

 En relation avec L’HOMME DU RONDEAU