Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > L’Enfant perdu et autres histoires

L’Enfant perdu et autres histoires

Jacques de Loris (Auteur)

Nombre de pages : 423

 Remercier Jacques de Loris

Les statistiques du livre


289 Lectures
4 Lectures / 31 jours


4.98 /5 sur 1 votants

647 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

 ISBN : 978-2-490135-01-1  

( Version du 7 décembre 2017 )

 La quatrième de couverture

Récits de Noël
« Ce matin-là, qui était la veille de Noël, deux événements d’importance eurent lieu simultanément. Le soleil se leva, et M. Jean-Baptiste Godefroy aussi… Par exemple, le réveil de ces deux puissants seigneurs fut tout à fait différent. Le bon vieux soleil, lui, commença par faire une foule de choses charmantes… Il répandit, avec la plus impartiale bienveillance, ses rayons sans chaleur, mais joyeux, sur tous les humbles passants que la nécessité de gagner leur vie forçait à être dehors de si bonne heure… M. Jean-Baptiste Godefroy, au contraire, eut un réveil assez maussade. Il avait assisté, la veille, chez le ministre de l’agriculture, à un dîner encombré de truffes, depuis le relevé du potage jusqu’à la salade, et son estomac de quarante-sept ans éprouvait la brûlante morsure du pyrosis… »

 La première page

CE matin-là, qui était la veille de Noël, deux événements d’importance eurent lieu simultanément. Le soleil se leva, — et M. Jean-Baptiste Godefroy aussi.
Sans doute, le soleil, — au cœur de l’hiver, après quinze jours de brume et de ciel gris, quand, par bonheur, le vent passe au nord-est et ramène le temps sec et clair, — le soleil, inondant tout à coup de lumière le Paris matinal, est un vieux camarade que chacun revoit avec plaisir. Il est d’ailleurs un personnage considérable. Jadis, il a été dieu ; il s’est appelé Osiris, Apollon, est-ce que je sais ? et il n’y a pas deux siècles qu’il régnait en France, sous le nom de Louis XIV. Mais M. Jean-Baptiste Godefroy, financier richissime, directeur du Comptoir général de crédit, administrateur de plusieurs grandes compagnies, député et membre du Conseil général de l’Eure, officier de la Légion d’honneur, etc., etc., n’était pas non plus un homme à dédaigner. Et puis l’opinion que le soleil peut avoir sur son propre compte n’est certainement pas plus flatteuse que celle que M. Jean-Baptiste Godefroy avait de lui-même. Nous sommes donc autorisés à dire que, le matin en question, vers huit heures moins le quart, le soleil et M. Jean-Baptiste Godefroy se levèrent.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Jacques de Loris

(éditeur et directeur de collection) - Archiviste et conservateur à la retraite. Activité : publication d’une collection intitulée "Textes oubliés" où sont réédités des textes (documentaires ou littéraires) tombés dans le domaine public. Chaque volume regroupe plusieurs études concernant un même thème. Ces...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le Conventionnel Joseph Le Bon

Natif d’Arras, ancien prêtre, proche de Robespierre et de Saint-Just, Joseph Le Bon instaura le régime de la Terreur dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais, envoyant indistinctement à l’échafaud gens du peuple, nobles ou (...)

2017

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

Nedjma

Fatma et ses quatre enfants : Ismaël, Rachida, Nedjma, Soraya arrivent à l’Auberge « les âmes perdues » après avoir quitté leur maison brulée dans un incendie tragique qui a couté la vie de Nizar, le mari de Fatma. Vingt ans plus tard, Nedjma décide de quitter (...)

Un voyage

Recueil de 5 nouvelles - J’aurais dû profiter pleinement de cet été-là. J’étais en Vacances dans le beau pays de Tulle, cette terre d’adoption. Nous avions décidé, Martin et moi, de rendre visite aux propriétaires qui nous louaient la maison pour le mois. Sur le (...)

Journal d’un enfant. "Le ciel est blanc et les plafonds sont bleus !"

Lorsque j’ai commencé à écrire ce roman je me suis interrogé sur ce qui reste de notre existence, de notre vie. Ce que l’on appelle notre mémoire, nos souvenirs. En fait il n’en reste que des bribes, des morceaux disparates éparpillés dans notre cerveau, dans le (...)

Alice Cocea (1899-1970) de la gloire à l’oubli

C’est l’histoire mouvementée d’une jeune roumaine venue tentée sa chance à Paris et qui va connaitre la gloire et les honneurs et qui, par sa grâce et son élégance, va devenir l’idole des années 1920-1930 avant de finir pratiquement oubliée de tous en 1970. Depuis (...)