Nombre de pages : 86

6411 vues

Avec les mots, je n’ai plus mal au dos

Martial Decugis (Auteur)

Thème : Poésie

Résumé Avec les mots, je n’ai plus mal au dos

Avec les mots, je n’ai plus mal au dos

Cet ouvrage parle de ma lutte en souffrance et ainsi que la trahison. Ce recueil représente pour moi, un combat et une histoire vécue. Car j’étais victime d’une misérable trahison venu d’un frère et alors que la pluie de mes yeux tombent et me transforment à un poète. J’étais toujours été transporter par les mots justes, même dans ma vie actuelle, le malheur me guette. Je me suis donc exilé dans les mots.

Quatrième de couverture :

Ma vie vaut des années, des larmes de souffrance.
Né en mille-neuf-cent quatre-vingt-six
moins deux-mille-seize, bercé sous
les yeux des rivières de Bangui.
La sueur de mon oeil n’arrêtait pas, un instant,
de brûler mon visage de poète et de sage.
alors qu’au fond de moi,
je voulais vous faire vivre dans
le paysage de mon coeur.
Moi, le fils de l’amour d’un père franco-centrafricain
qui était inspecteur de douane.
Mon père se surnommait Monsieur la Grande Joie.
Il avait la foi, distribuait beaucoup de bonheurs
et d’amour à ceux qui n’en n’avaient pas.
Mon père était parti vers le ciel quand
j’avais à peine six ans
des pleurs de galère, quand
la souffrance rentraient dans ma vie
et j’avais du dire au-revoir au père.
Il avait quitté la terre des hypocrites.
Il était parti seul, sans souffrir,
seulemement avec ton rire.
Dieu t’avait appelé à ses côtés.

Ecrit par Martial Decugis :

Je vous rappelle que moi, Martial Decugis, je suis né dans les mots, le vingt cinq Avril mille neuf cent quatre vingt six à Bangui ( République Centrafricaine). Ma passion d’écrire vient d’absence d’un père que mon cœur l’aimait tellement sans pouvoir le connaitre. Car le vent l’avait remporté si tôt. Au fond de moi, il y a beaucoup de fontaines de lettre qui avait fait de moi un poète. Je suis un homme de génération de demain, envie de transmettre et de laisser sa trace et aussi de faire connaître son histoire à travers des larmes de Loire. J’ai l’amour de tout écrire ma vie et mon triste histoire. Je voulais vous faire part quand j’avais eu un drôle de sentiment à la rencontre de la trahison. J’ai du aussi dessiné mes souvenirs d’avant car mes peines avaient peut être ses raisons de me vouloir tant et alors que je n’avais rien fait. Si seulement, je savais que le danger se trouvait à côté de moi, Je n’aurai peut être pas eu la difficulté de m’en aller. Mais c’est la vie qui me livre ses quatre vérités Et je n’y m’attendais pas. D’autres personnes peuvent s’apercevoir que je buvais sans cesse les mots, moi le fils d’orphelin qui bât ses rêves un matin. Mon premier oeuvre poétique a été lancé le vingt deux Novembre deux milles seize, qui se nomme Mon bonheur se trouve dans les mots, chez Stellamaris, j’ai pris le gout d’écrire ma souffrance qui se cache derrière mon sourire.

 Signaler un problème de lecture
REDIGER UN AVIS
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En relation avec Avec les mots, je n’ai plus mal au dos