Au bout de l’enfer : l’Amour

Alban Doppée (Auteur)

Publié le 18 mars 2016

 sur une moyenne de 4 votes

Thème : Littérature

 Le mot de Alban Doppée pour Au bout de l’enfer : l’Amour

Au bout de l’enfer : l’Amour

Le présent roman est inspiré de faits réels, transmis uniquement par voie orale de génération en génération. La mémoire d’un aïeul ayant vécu à la toute fin du XIXème et au début de XXème siècle, une épopée extraordinaire en apportant sa contribution, certes modeste mais bien réelle, à la construction de l’une des plus fabuleuses lignes de chemin de fer du monde : la Transsibérienne. Aventure extraordinaire riche en émotions, que cet arrière-grand-père prenait plaisir à raconter, chaque fois enrichie de détails et d’anecdotes croustillants. Je garde un souvenir ému de ce personnage haut en couleur, de son éparse chevelure blanche, de cette sempiternelle pipe au coin des lèvres, garnie de tabac « de la Semois », dont les volutes de fumées épicées lui brunissaient une épaisse moustache en bataille, et embrumaient l’espace de capricieuses formes éphémères. Je l’ai bien connu sur la fin de sa vie, alors que je n’étais qu’un jeune enfant se plaisant à lui chevaucher les genoux, en ne cessant de le taquiner et de lui demander : « S’il te plait papy Doppée, tu me fais des ronds de pipe ? »… Et il exécutait la bouche en « cul de poule » des anneaux de fumée bleue et blanche, que je suivais des yeux jusqu’à ce qu’ils se déforment et s’évanouissent dans le chatoiement des vieilles lampes à incandescence.

Code ISBN : 13: 978-1530536962  

Quatrième de couverture :

en cours de rédaction

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Découvrez Alban Doppée :

L’Espagne est à l'honneur avec l'auteur francophone Alban Doppée

 Lire son interview avec Edition999

  • Avis (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.