Alban Doppée

Origine de l'auteur : L’Espagne

 Auteur ambassadeur chez Edition999

Alban Doppée est né en 1944 en Belgique. Après des études générales peu concluantes, il entre au Conservatoire Royal de Bruxelles, où il obtient différents prix. Au terme d’un parcours professionnel allant de l’enseignement musical à différentes fonctions dans le privé – reflet de sa nature tourmentée, cet autodidacte aujourd’hui installé en Espagne, se consacre modestement à son hobby : l’écriture de romans.


    Edition999 vous présente sa page : En attente
Edition999 rencontre Alban Doppée
Comment écrivez-vous ? :
Lorsque surgissent les images et les idées, sans jamais m’astreindre à aucune discipline ni aucun horaire. Je peux rester plusieurs jours, parfois plusieurs semaines sans aucune inspiration ni la moindre envie de "m’y mettre", puis soudain me vient une pulsion, une envie irrépressible d’enluminer un mot, de développer une phrase, et un chapitre prend forme comme un perce-neige improbable naît au coeur de l’hiver.
Pourquoi écrivez-vous ? :
Pourquoi respirez-vous... pourquoi souriez-vous, rêvez-vous, pourquoi vous révoltez-vous ou vous extasiez-vous ?... pourquoi l’amour ou la haine ?... autant que questions sans réponses et d’angoisses sans raison ; une émotion surgit d’on ne sait où et le besoin prend consistance.
D’où vous vient votre passion d’écrire ? :
Aussi loin que je me souvienne, l’envie d’écrire m’est venue d’un besoin impulsif de lecture. Dès mon plus jeune âge je fus pris d’une véritable fringale de lecture qui me poussa à dévorer d’innombrables volumes empruntés à la bibliothèque communale, au point de poursuivre la lecture au coeur de la nuit, sous les couvertures, à la lueur d’une lampe de poche - pour échapper à la censure paternelle. De la lecture à l’écriture, il n’y a qu’une pulsion qui incite à poser un pied dans l’empreinte d’un auteur, l’autre pied vient ensuite se poser tout naturellement dans l’empreinte suivante, et inconsciemment on se met à peu à peu à marcher.
Comment vous vient le sujet d’une nouvelle ou d’un roman ? :
D’un rêve, de l’actualité, d’une révolte, d’une larme, d’une douleur ou d’un orgasme.
Quels sont vos écrivains préférés ? :
Hugo, Alexandre Dumas, Musset Chateaubriand, Lamartine, les romantiques en général, mais aussi Daudet, Maupassant, Dickens... Simenon...
Quel est votre mot préféré :
espoir
Quel est votre drogue favorite ? :
le chocolat.
Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ? :
... retourne d’où tu viens, même l’enfer ne veut pas de toi !
Pensez-vous que les critiques apportent à l’écrivain ? :
"Monsieur Flaubert n’est pas un écrivain." - Le Figaro Au sujet de Thérèse Raquin de Zola : "Ce livre résume trop fidèlement toutes les putridités de la littérature contemporaine pour ne pas soulever un peu de colère." - Louis Ulbach dans le Figaro Au sujet de "le soulier de satin" de P. Claudel : "Heureusement qu’il n’y avait pas la paire !..." - Sacha Guitry Je ne me prends ni pour Flaubert, ni pour Zola, ni pour Claudel, très loin de la mais combien de grands auteurs et de compositeurs géniaux seraient tombés dans les limbes de l’histoire s’il avait fallu se référer aveuglément aux critiques.
Pourquoi avez-vous choisi de publier sur Edition999 ? :
Pour la facilité, la capacité de diffusion et la possible reconnaissance d’un bourgeon de talent.
Avez-vous des projets en cours ? :
Un roman autobiographique "Une écharde dans le coeur"
Si vous désirez ajouter quelques mots aux lecteurs qui vont vous lire. C’est ici et maintenant. :
Puisse mon plaisir d’écrire vous procurer le plaisir de me lire.

Bibliographie de Alban Doppée