Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Littérature > Venez vous escagasser de rire provençal !

Littérature

Venez vous escagasser de rire provençal !

Jean-Paul MARSAL (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 316

Version publiée le 9 décembre 2022

Les statistiques du livre

867 lecteurs ont feuilleté le livre

77 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Venez vous escagasser de rire provençal !"

1 vote

Note Moyenne

4.98/5 sur 1 votants

Thème :
Littérature

La quatrième de couverture

"Quel plaisir d’ouvrir ce livre qui devrait être remboursé à 100% par la Sécurité Sociale... L’art de Jean-Paul Marsal est de conter toutes les aventures avec ironie : la galéjade pointe quasiment à chaque mot. Impossible de citer toutes les listes des jeux de mots galéjeurs où l’auteur excelle..." (Extrait de la critique du livre par Jean-Claude Roux, chef de rédaction de la revue "Li Nouvello e Prouvènço" numéro 180.

La première page

Les gens s’assoient pour participer au loto dont le seul prix est une pintade.
Thierry : Bonjour, Jonathan. Quelle belle montre !
Jonathan : Oui, elle est magnifique. Elle donne le nord et prend la
tension ; tu appuies ici, elle te donne ton poids. Tu tournes dans ce sens et tu as la radio, tu tires le bracelet, elle enregistre. C’est pas beau, ça !
Thierry : Mais elle ne donne pas l’heure, ta montre !
Jonathan : Non… C’est en option… Oh ! Regarde René qui arrive la tête couverte de bandages…
Thierry : Que t’est-il arrivé ?
René : J’avais installé sur le mur de ma chambre, à la tête de mon lit, un tableau représentant des feuilles mortes.
Jonathan : Et alors ?
René : L’automne est arrivé hier, et le tableau est tombé ! Il faut que je change d’air…
Thierry : Tu as de la chance, le vent vient de tourner.
Adèle : Un chocolat ?
Amélie : Mon péché mignon ! Quand j’entame une boîte, je ne peux pas m’arrêter avant de l’avoir complètement épuisée.
Adèle : Moi c’est pareil mais avec les carnets de chèques !
René à sa femme : Assieds-toi ma tourterelle, ma caille, ma perle…
Amélie : C’est merveilleux d’utiliser tous ces mots d’amour après 49 ans de mariage…
René : Oh non, ce n’est pas ça… J’ai oublié son prénom !

  

Biographie de Jean-Paul MARSAL

Descriptif auteur Né à Aix-en-Provence, Jean-Paul Marsal est de nationalité provençale avant tout ! Auteur de plusieurs ouvrages autour de la langue provençale, il avait créé l’association « Santo Ternita e Prouvènço » pour maintenir la langue et les traditions qui s’y rattachent. Voici la...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le joyeux Cacalas Tome 1

Le joyeux Cacalas Tome 1

Tu vas faire la connaissance de Cacalas, un personnage que j’ai imaginé. En Provence, il y a déjà le Ravi de la crèche et le Fada qui ont une célébrité légendaire. Cacalas est un mot provençal qui signifie « grand éclat de rire ». Quand il est né, il (…)

2024

Robert Bresson

Robert Bresson "le grand inquisiteur de l’âme humaine"

Robert Bresson est un cinéaste français né le 25 septembre 1901 à Bromont-Lamothe (Auvergne) et décédé le 18 décembre 1999 à Droue-sur-Drouette (Eure-et-Loir).

2024

Contes chrétiens Tome 2 : Pâques

Contes chrétiens Tome 2 : Pâques

Je me suis régalé en découvrant une autre facette de votre talent. Avec La langue des oiseaux (aux éditions Édilivre) où vous faites parler les mots en allant découvrir avec la loupe d’autres significations, en faisant chanter les mots d’une façon bien (…)

2024

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon :
Littérature

Naissance d'un Royaume

Naissance d’un Royaume

Deux femmes, un homme, aux horizons incertains, se croisent en quête de pré carré. Leur rencontre est décisive. Voyageurs enthousiastes, passagers involontaires d’une épopée qui les dépasse, ils vont s’aimer, se déchirer, se recomposer.

St Paterne

St Paterne

.......1957, la Gare d’une Sous-Préfecture de l’Oise , en région Picarde. C’était , je m’ en souviens encore, une petite gare fort triste . Il était déjà bien tard , la nuit d’un noir d’encre . Une petite pluie fine semblait vouloir nous décourager , (…)

Dépression

Dépression

« - I should have been stronger, but this lady made me weaker / She made me fuckin’ tired, hey, barman, gimme some shooters... » Fredonnant dans sa voiture, Béa Judène était satisfaite.