Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Tu es paysage

Tu es paysage

Maryvonne Allo-Norlund (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 85

Version publiée le 11 décembre 2021 - (Premère publication sur Edition999 le 21 octobre 2021)

Les statistiques du livre

1871 lecteurs ont feuilleté le livre

233 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Tu es paysage"

3 votes

Note Moyenne

5/5 sur 3 votants

Thème : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

ISBN : 979-10-699-7011-3  

  

La quatrième de couverture

Un petit garçon espiègle et affectueux devient avec le temps un jeune homme inquiet, puis suicidaire. Sa mère, Maryvonne, alors désemparée, sera incapable de lui venir en aide.
Christian met fin à ses jours en mars 2000, en Laponie suédoise.
C’est à lui que sa mère adresse ces poèmes qui retracent leur histoire, redécouvrant son fils au cours des semaines. Au chagrin et au deuil succède alors une étonnante ouverture. Maryvonne se sent grandir, comprenant que Christian est bien vivant dans une autre dimension. Et qu’elle-même doit vivre, vivre pleinement, "ayant déposé son fardeau tenace".

La première page

Il était une fois tu aimais tant les contes Tu étais le petit le modeste héros
Combattant vaillamment les ogres et les monstres Arpenteur de forêts et veilleur de châteaux Les livres te grisaient mystère et poésie Magiciens et trésors îles aventureuses Tu riais tu chantais tu dévorais la vie Petit troll caressant avide de berceuses Un jour le charme a fui et s’est tue la chanson Une ombre a envahi la tour aux vives pierres Nous n’irons plus au bois légers comme naguère Nous n’irons plus au bois joyeux petit garçon Un jour tu as compris que contes et magie Etaient fleurs de l’enfance et cruel notre monde Les rires se sont tus le silence a grandi Tes amis ont quitté notre chemin de ronde Un jour tu as compris que les châteaux des hommes Derrière leurs créneaux leurs ogives jolies N’abritaient qu’amertume et que mélancolie Un jour tu as pleuré sur le peu que nous sommes Rien ne peut plus froisser tes rêves à présent Rien ne peut plus troubler tes contes ni tes yeux A présent que tu as vêtu ton habit blanc Et chaussé pour toujours tes bottes de sept lieues

Biographie de Maryvonne Allo-Norlund

Titulaire d’une licence de Lettres à Paris, j’ai toujours aimé les livres ainsi que la poésie. J’ai vécu près de trente ans en Suède où j’ai travaillé dans l’enseignement du français puis aux Chemins de fer suédois. Je suis rentrée en France en 2002 après le décès d’un de mes enfants et me suis...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

3 discussions

  • 11 décembre 2021, par Jean-Michel

    Une nouvelle version retravaillée est disponible dès maintenant.
    Merci à l’auteure.
    Jean-Michel

    • ^ 20 décembre 2021, par Aliou Boubacar Modi

      Salutations,
      Nous sommes 3 auteurs, nous aimerions publier un recueil de poèmes collectif.
      J’aimerais savoir quelle est la procédure à suivre ? S’il y aura des problèmes ou pas ?
      Cordialement..

    • ^ 23 décembre 2021, par Jean-Michel

      Bonjour,
      Aucun problème.
      Nous vous créerons un nouveau compte auteur pour les trois auteurs.
      Le livre sera proposé à vos trois noms.
      Dans l’attente de vous lire, nous vous souhaitons de bonnes fêtes.
      Jean-Michel

Dans le même rayon : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

Cahier n°16 du Journal d'Urane

Cahier n°16 du Journal d’Urane

Le vide que je ressentais en moi, commence à se combler. L’attente devient récréation et j’espère que cela va se prolonger. De nouveau, le temps passe trop vite, en fait, il semble s’accélérer dès que j’ouvre un livre. Est-ce que les livres sont des objets (…)

Je ne sais plus que faire

Je ne sais plus que faire

Dans ces pages, l’auteur en fin de vie, note scrupuleusement tout ce qui l’étonne encore dans son existence, et surtout ses rêves qui sont souvent plus intéressants que les évènements de sa vie quotidienne.

Noubliez pas le service !

Noubliez pas le service !

Dans les années 50, le service militaire était encore obligatoire pour tous. Ceux qui ne l’ont pas connu pourrons savoir, en lisant ce récit, à quoi ils ont échappé, et ceux qui y sont passés.. pourront s’y replonger !