Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Biographie > Sur les traces d’Al Muntazar : l’histoire de Seydina Limamou LAHI

Sur les traces d’Al Muntazar : l’histoire de Seydina Limamou LAHI

Ibrahima Abou SAMB (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 43

Les statistiques du livre


239 Lectures
9 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 10 votants

400 visites

Evaluer le livre


Thème : Biographie

Version publiée le 13 décembre 2019

 La quatrième de couverture

Si en Afrique un vieillard qui meurt est une bibliothèque qui brûle, peut être devrions nous trouver une technique de momification qui nous permettra de pérenniser la substance de ces bibliothèques afin qu’elles ne brûlent plus mais deviennent des musées. L’écriture nous semble la meilleure technique du moment.
A travers cet ouvrage, j’ai essayé de retracer la biographie du Mahdi (psl) en me basant essentiellement sur le témoigne de ses compagnons des premières heures. J’en profite pour rendre un vibrant hommage à ceux-ci, notamment Cheikh Makhtar Lo et Abdoulahi Sylla pour l’héritage qu’ils nous ont laissé. Je rends également un hommage mérité à Muhamad Lahi dit baye Diop, à l’éminent professeur Assane Sylla, qui ont procédé à la traduction et au traitement de ces ouvrages devenus des patrimoines de toute une communauté, de tout un pays, du monde entier.

 La première page

Le nom Limamou, méconnu par cette population s’est distingué par son originalité et sa rareté. Cela s’explique du fait qu’il provient de la recommandation d’un marabout du Fouta, Amadou Hamet Ba du village de Wouro Mâdi. Nous n’avons pas connaissance de quelqu’un ayant porté ce nom auparavant. Ce marabout peul est le père de Cheikhou Ahmadou Ba qui mena le combat contre les colons français et décéda à la bataille
de Samba Sadio le 11 février 1875. Il aurait reçu le wird tidjane d’Abdou Karim Diallo, disciple de Maouloud Fall, disciple de Mouhammad Hafez, disciple de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif…
Ce jour-là, le marabout était en train de recevoir les délégations de plusieurs contrées.

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Ibrahima Abou SAMB

Titulaire d’un master en droit économique et des affaires, Ibrahima Abou SAMB est un sénégalais passionné de l’écriture, un amoureux de la philosophie, de l’histoire et de la théologie. cet ouvrage est sa deuxième publication après "LA PIERRE DE FAITE" paru en...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un voyage de réconciliation

Dans un contexte de désaroi, le retour aux sources est une nécessité. Tuutank, un jeune étudiant frustré par la marche de son pays décide de s’en aller. Depuis l’indépendance, les hommes politiques de son pays n’ont cessé de le (...)

2018

VERS LA LUMIÈRE : obstacles et obstructions

Ce livre se veut être une remise en cause des évidences dans le domaine théologiques s’il en existe. il opère une analyse comparative et réconciliatrice entre des approches philosophiques et d’autres théologique et parfois même scientifiques au sens stricte du (...)

2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Biographie

Lorsque Charcot attaque

« Je dédie ce roman à mon plus cher ami sans omettre ceux qui ont perdu un ou une de leurs poches victimes de cette maladie rarissime « maladie de Charcot ».

Sur les traces d’Al Muntazar : l’histoire de Seydina Limamou LAHI

Si en Afrique un vieillard qui meurt est une bibliothèque qui brûle, peut être devrions nous trouver une technique de momification qui nous permettra de pérenniser la substance de ces bibliothèques afin qu’elles ne brûlent plus mais deviennent des musées. (...)

L’EMIR KHALED Un autre regard

Khaled est un militaire de formation venue à la politique telle quelle lui a été enseignée par l’école française. A son premier contact avec la réalité coloniale, il s’est confronté aux légionnaires de la féodalité coloniale, ceux de sa race, que l’impérialisme (...)

Mes héros, mes super cheiks

Oui, je suis comblé car j’ai, non pas une, mais trois patries : L’Espagne qui m’a vu naître, la France qui m’a donné une éducation, et le Venezuela qui m’a ouvert les yeux sur le nouveau monde.