Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Saga > SPICILEGES DES CHRONIQUES DE LA VILLE DE BENISAF

Saga

SPICILEGES DES CHRONIQUES DE LA VILLE DE BENISAF

Mohamed BENALLAL (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 163

Version publiée le 18 décembre 2017

Les statistiques du livre

248 lecteurs ont feuilleté le livre

201 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "SPICILEGES DES CHRONIQUES DE LA VILLE DE BENISAF"

4 votes

Note Moyenne

5/5 sur 4 votants

Thème :
Saga

La quatrième de couverture

Un essai sur la finalité de l’évolution environnementale de la ville de Benisaf la gestion de la ville , ses ressources humaines et le cadre de vie qui n’intéresse plus personne. l’ordre et la discipline ne font plus partie du contexte social ;la saleté environnementale et spirituelle font défauts ou rien ne compte pour l’être Benisafien que le mauvais plaisir égocentrique qui trouve place dans la société.

La première page

Notre région demanderait une étude historique et ethnographique approfondie. On y découvrirait certainement beaucoup de richesse qui apporteraient à nos connaissances des éléments nouveaux pour apprécier les diverses civilisations qui se sont superposées en notre pays pour lui donner son visage et ses caractères actuels.
Pour l’aperçu sommaire que nous donnons aujourd’hui, il ne s’agit que de l’utilisation condensée de quelques observations et recherches personnelles fort limitées d’ailleurs et de quelques renseignements puisés à des sources diverses.
La région de Beni Saf a été habitée, en dehors de son vieux fond berbère, par tous les peuples qui se sont successivement installés dans le pays depuis la plus haute antiquité.
C’est ainsi que la découverte de poterie et de pièces de monnaies phéniciennes à l’embouchure de la Tafna, à l’Ile de Rachgoun et sur le plateau de Ouled Boudjemas atteste que les phéniciens ont fondé dans les environs de la ville actuelle de Beni Saf, un de leur comptoirs d’échanges.

  

Biographie de Mohamed BENALLAL

Ambassadeur Edition999

Agé de 64 ans ,financier de profession retraité de fin de mission ayant édité chez Ibn Khaldoun " les miscellanées du patrimoine Benisafien" des essais sur la ville de Benisaf un troisième en cour chez le même éditeur " la sardine de Benisaf". actif dans la contribution sur des sujets politiques,...

Lire son interview

Autres(s) livre(s) de Mohamed BENALLAL

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

1 discussion

  • 25 février, par NAVARRO GÉRARD

    Bonjour,
    J’ai eu le plaisir d’enseigner le français au collège Brossolette à BeniSaf durant neuf ans jusqu’en juillet 1976,au titre de la coopération culturelle.
    Durant ces années j’ai eu Mohamed Benallal comme élève et comme voisin lorsque j’habitais Plage du puits. Sa maman m’a laissé le souvenir d’une dame d’un grand courage pour laquelle j’avais beaucoup d’admiration.
    Je suis heureux de rendre hommage ce soir à Mohamed et de le
    féliciter pour la finesse de ses analyses auxquelles j’espère qu’il ajoutera de nouvelles observations.
    Cordialement,
    Gérard Navarro

Que lire après
SPICILEGES DES CHRONIQUES DE LA VILLE DE BENISAF

Macron, Napoléon des temps modernes ? 2020 - Tome 3

Macron, Napoléon des temps modernes ? 2020 - Tome 3

L’Europe et Emmanuel Macron ont été les deux vrais vainqueurs de l’élection européenne. L’Europe pour la participation au scrutin, pour la première fois en hausse depuis 1979. Emmanuel Macron en faisant oublier le clivage droite-gauche. Ses adversaires (…)

Aya en convalescence... Chapitre 12

Aya en convalescence... Chapitre 12

Yves bien installé sur le banc, voit venir avec satisfaction la Prêtresse… Bonjour Prêtresse, je sais que tu vas me dire que tu es surprise de me voir, si tôt !

Evangélique AYA - Chapitre 28

Evangélique AYA - Chapitre 28

– Bonjour Yves, tu me parais très absorbé... est-ce grave ? Bonjour Prêtresse, grave, sans l’être ! Je bute sur tes expressions, comme "les lois sensorielles, lois temporelles, La conscience, le monde de l’esprit, tu en parles comme si c’était des domaines (…)