Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Littérature > L’orient des flammes

Littérature

L’orient des flammes

Manel Yousfi (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 31

Version publiée le 8 juillet 2015

Les statistiques du livre

834 lecteurs ont feuilleté le livre

575 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "L’orient des flammes"

4 votes

Note Moyenne

4/5 sur 4 votants

Thème :
Littérature

La quatrième de couverture

Le commencement…
Au début, tout était sombre, pénombre.
Au début, c’était le néant.
Toutes nos vies, tous nos cris, nos blessures, nos tortures, notre passé, présent et futur, nos amours et nos choix, nos larmes et nos joies… étaient condensés, compressés dans une tête d’épingle.
Et puis il y a eu l’explosion qui a tout créé.
Le temps, la matière et l’espace ont surgi de nulle part.

La première page

en cours de rédaction
  

Biographie de Manel Yousfi

Née en 1993, elle a fait des études en Gestion des Ressources Humaines et en langue française.

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon :
Littérature

Parents responsables !

Parents responsables !

Rares sont les livres abordant les différents aspects de l’éducation. Comment éduquer le cœur, l’esprit, l’intelligence, la volonté ? Les parents ont un certain devoir de transmettre mais comment faire éclore chez nos enfants des valeurs, un projet de vie, (…)

Le prodige qui s'avilit

Le prodige qui s’avilit

Les personnes prodiges qui s’avilissent sont celles qui « sont l’ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, Elles ont des yeux et ne voient point, Elles ont des oreilles et n’entendent point, Elles ont un nez et ne sentent (…)

Maya la renonçante

Maya la renonçante

Itinéraire d’une jeune paysanne qui rencontre la voie de la sagesse selon une voie peu commune. Cette histoire, imaginée mais réaliste, montre combien les autres ne perçoivent pas les choses de la même façon que soi, tout particulièrement dans le renoncement.