Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Essai - Politique - Scolaire - Education > Pourquoi ? Dynamiques de l’essence des commentS

Essai - Politique - Scolaire - Education

Pourquoi ? Dynamiques de l’essence des commentS

Michel André Vallée  (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 71

Version publiée le 16 octobre 2020

Les statistiques du livre

183 lecteurs ont feuilleté le livre

168 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre " Pourquoi ? Dynamiques de l’essence des commentS"

2 votes

Note Moyenne

5/5 sur 2 votants

Thème :
Essai - Politique - Scolaire - Education

ISBN : 978-2-9544891-2-4  

La quatrième de couverture

Ce Tout, je l’appelle « Énergie infinie », le Sens des multiples commentS (d’où le S majuscule). Nous sommes nombreux à voir qu’une majorité de nos maux de société, et/ou individuels, relèvent d’un délitement apparent de ce qui fait sens.

Aussi dans cet essai, je tente de nous approcher de ce qu’il en est au cœur de cette Énergie infinie, simultanément corpusculaire et vibratoire. Probablement plusieurs lecteurs vont croire que je parle là de Dieu, après tant d’autres, d’autant que j’y parle de l’âme. En rien, nous y restons fidèle à une âme de physicien et de sociologue ; d’autant que, tout comme dans les deux essais précédents, les religions y sont démontées et tout prosélytisme rejeté.

Par contre, je prends le risque encore un peu plus de me voir écarté par les matérialistes « purs et durs » tout autant que par les spiritualistes « purs et durs », puisqu’il y s’agit des paliers progressifs vers l’intrication à l’infini de la matière et de l’esprit. Encouragé par la continuité des avancées simultanées entre les regards, les représentations, tant des Femmes et Hommes de Connaissance depuis des millénaires que des physiciens quantiques et astrophysiciens depuis le début du XXème siècle dernier.

Ce risque m’importe peu, à 75 ans. Un de mes Maîtres de ce monde-ci, le regretté Renaud Sainsaulieu, me disait « Michel, pour se permettre de dire et écrire ce que l’on sait et pense il faut attendre patiemment d’avoir atteint un statut d’autorité académique, avant tu es contraint de faire semblant de suivre la doxa jusqu’alors dominante ». Je me contente de l’âge, et comme les anciens vikings de ce que ceux qui me connaissent un peu pourront dire de ce que j’aurai laissé après mon départ.

Dans cet essai, en plein dans la rubrique mutation de civilisation de ce blog, inutile de redire ce qu’ont déjà écrit en mieux des Edgar Morin, Noam Chomsky, Naomi Klein, Yuval Noah Harari, Jean-Pierre Chevènement, Paul Jorion, Pablo Servigne, Hervé Kempf, Bernard Stiegler, Barbara Stiegler, … parmi les plus récents qui font vraiment concrètement de la prospective. Que les plus anciens qui les ont précédés, certains depuis des siècles, me pardonnent. Peut-être pourquoi l’essai ne fait que 69 pages ?

Je viens d’entendre le discours d’orientation générale sur l’État de l’Union de l’Europe de la nouvelle Présidente de la CE, Ursula von der Leyden. Enfin, l’intention officiellement annoncée de revenir sur cette règle absurde et paralysante de l’unanimité, l’intégration des réalités écologiques, le principe de fermeté envers tout État et partenaire extérieur allant jusqu’à l’ébauche des capacités à l’interventionnisme pour motifs éthiques, le rappel du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, un fédéralisme qui fasse sens. Quelque part, elle me fait penser à l’avertissement de Sainsaulieu ; pourvu qu’elle ne soit pas lâchement poignardée dans le dos comme Spinoza. Un peu d’espoir donc ?

La première page

« Pourquoi ? » est la question que répètent inlassablement les enfants, quand ils commencent à devenir plus autonomes dans la maîtrise de leur machine à penser les pensées. Ils ne trouvent en réponses des « grands », de ceux qu’ils considèrent encore comme « sachants », que des bribes de « comment »… jamais le pourquoi de l’essence des choses. C’était l’obsession d’un Kepler, après et avant tant d’autres.
La même mésaventure continue apparemment toute la vie pour les adultes. Les questions de fond sont encore là pour beaucoup jusqu’au dernier souffle de cette vie-ci. Nous ne savons pas répondre… et pour cause, puisque tous nos « chercheurs » en la matière expriment :
- soit des hypothèses déduites de leurs observations et connaissances capitalisées depuis des millénaires par d’autres ;
- soit des intuitions fulgurantes, éventuellement enrichies de visions ;
- soit la manifestation d’états qualifiés de mystiques.

  

Biographie de Michel André Vallée

Ambassadeur Edition999

Michel André Vallée est né en 1945. Il a donc 74 ans en 2019. Il a arrêté ses activités professionnelles courant 2010, pour se consacrer à plusieurs activités associatives sociétales et à l’écriture. Il a vécu le demi siècle de construction de la discipline qui s’appelle aujourd’hui...

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Passages vers l'ère à venir

Passages vers l’ère à venir

Nous sommes en 2019, la cause est entendue et se confirme dorénavant année après année, presque mois après mois : le genre humain, sur cette planète Terre, traverse une mutation de civilisation, bien au-delà d’une crise, depuis au moins les années 1990.

2020

Élargir notre conscience au Multivert

Élargir notre conscience au Multivert

Ces toutes dernières années, plusieurs penseurs de renom proposent que l’issue de l’entrée dans la nouvelle ère ne pourra être salutaire qu’avec le passage de l’humanité à une autre qualité de conscience, par un changement des paradigmes repères de nos (…)

2013

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon :
Essai - Politique - Scolaire - Education

Concilier Islam et République

Concilier Islam et République

Après les événements que notre pays a pu connaitre, il était impératif de rassurer les lecteurs. Redoutant un marasme à tous les niveaux, nous nous sommes permis un rééquilibrage de certaines notions, tout en montrant que notre pays pouvait se sortir de (…)

Petit traité d'économie

Petit traité d’économie

Rien de tel pour abaisser notre empreinte carbone et la planète nous en remerciera ainsi que nos descendants.

LE MAL QUI SOURIT

LE MAL QUI SOURIT

Mon livre "LE MAL QUI SOURIT" est un petit livret. Dans livre, j’ai juste répondu à certaines personnes qui m’ont réprimandé pour avoir "J’accuse l’Afrique, j’acquitte l’homme blanc" J’ai décris en quelques pages, les maux qui minent l’Afrique.