Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire
Faire un don
à Edition999
Vous êtes auteur ?
PUBLIER GRATUITEMENT son livre

Accueil > Classique > Poil de carotte

Poil de carotte

Jules Renard (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 186

Publication le 2 décembre 2016

Les statistiques du livre


444 Lectures
11 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 2 votants


654 visites

Evaluer le livre


Thème : Classique

 La quatrième de couverture

– Je parie, dit madame Lepic, qu’Honorine a encore oublié de fermer les poules.
C’est vrai. On peut s’en assurer par la fenêtre. Là-bas, tout au fond de la grande cour, le petit toit aux poules découpe, dans la nuit, le carré noir de sa porte ouverte.
– Félix, si tu allais les fermer ? dit madame Lepic à l’aîné de ses trois enfants.
– Je ne suis pas ici pour m’occuper des poules, dit Félix, garçon pâle, indolent et poltron.
– Et toi, Ernestine ?
– Oh ! moi, maman, j’aurais trop peur !
Grand frère Félix et sœur Ernestine lèvent à peine la tête pour répondre. Ils lisent, très intéressés, les coudes sur la table, presque front contre front.

 La première page

en cours de rédaction

Biographie de Jules Renard

1864 - Naissance de Jules Renard le 22 février à Châlons-du-Maine, en Mayenne, où son père réalisait des travaux pour les chemins de fer. 1894 - Jules Renard est élu à la Société des Gens de Lettres. Publication de Poil de Carotte (Flammarion) et du Vigneron dans sa vigne (Mercure de France). Dès sa...

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Coquecigrues

Le vieil homme s’efforça de regarder ses souliers cirés, et les plis que formait, aux genoux, son pantalon clair trop longtemps laissé dans l’armoire. Il réunit les mollets, se tint moins courbe, donna, son gilet bien tiré, une chiquenaude à sa cravate folle, et (...)

2016

L’Écornifleur

C’est un homme de quarante ans, un peu raide et lourd, convenablement vêtu. On sent qu’il n’a pas lui-même soin de sa personne, qu’il ne s’habille pas seul. Madame Vernet le boutonne, l’épingle, le peigne.

2016

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Classique

Le Côté de Guermantes - Partie 1

Le pépiement matinal des oiseaux semblait insipide à Françoise. Chaque parole des « bonnes » la faisait sursauter ; incommodée par tous leurs pas, elle s’interrogeait sur eux ; c’est que nous avions déménagé.

Le Père Achille

Midi sonne aux cloches des fabriques ; les grandes cours silencieuses s’emplissent de bruit et de mouvement. La mère Achille quitte son ouvrage, la fenêtre où elle était assise, et se dispose à mettre son couvert. L’homme va monter pour (...)

La vampire

Le commencement du siècle où nous sommes fut beaucoup plus légendaire qu’on ne le croit généralement.

Alice au Pays des Merveilles

Elle se demandait (dans la mesure où elle était capable de réfléchir, car elle se sentait tout endormie et toute stupide à cause de la chaleur) si le plaisir de tresser une guirlande de pâquerettes valait la peine de se lever et d’aller cueillir les (...)