Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Poésie > Poèmes d’heures illustrés

Poèmes d’heures illustrés

PHILIPPE CEBEILLAC (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 67

Les statistiques du livre


449 Lectures
0 Lectures / 31 jours


4.5 /5 sur 2 votants

383 visites

Evaluer le livre


Thème : Poésie

Version publiée le 18 mai 2014

 La quatrième de couverture

Il y a de la poésie, et de la Poésie, et de La Poésie, et il y en a partout : dans les journaux intimes, dans les essais de chacun à tout âge, des sans rimes, avec rimes, sans vers avec vers, sans strophes, avec, sans dictionnaires, avec, des poésies qui valent rien, qui valent quelque chose, qui finissent dans un coin, sur un mur, dans un livre, une bibliothèque, une cheminée, un feu, une poubelle…en tout cas tout le monde est content et satisfait de sa poésie… Mais il y a les miennes et je les trouve mieux… J’ai commencé à écrire ces textes il y a vingt-cinq ans, cela ne ressemblait à rien, puis je les ai mis approximativement en ordre chronologiquement et cela s’est mis à ressembler à quelque chose et comme je trouvais que malgré le temps qui passe cela était toujours intéressant je les regroupés pour qu’ils aient un sens et ils sont devenus des poèmes car je ne voyais en quoi les classer Respects à : Villon, Du Bellay, Char, Lawrence, Saint John Perse, Rilke, Milosz, Trakl, La Fontaine, Hölderlin, Gainsbourg, Mallarmé,… P.CEBEILLAC

 La première page

en cours de rédaction

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de PHILIPPE CEBEILLAC

Philippe Cébeillac, né en 1957 dans les Charentes-Maritimes. Rédacteur de plusieurs romans, nouvelles et poèmes. Mène à partir de 1980 une carrière de plasticien et d’inventeur dans le domaine des arts plastiques en concevant des tableaux polysémiques. Enseigne dans le domaine de l’informatique et du...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Journal d’un enfant. "Le ciel est blanc et les plafonds sont bleus !"

Lorsque j’ai commencé à écrire ce roman je me suis interrogé sur ce qui reste de notre existence, de notre vie. Ce que l’on appelle notre mémoire, nos souvenirs. En fait il n’en reste que des bribes, des morceaux disparates éparpillés dans notre cerveau, dans le (...)

2022

L’oasis blanche

« L’oasis blanche » est un des romans qui compose un roman d’apprentissage plus vaste qui s’intitule : « La pendule à moteur ». Il se déroule alors que Georges a plus de vingt ans, il a fait des études universitaires, travaille dans un entrepôt, a fait comédien (...)

2020

Épluchures de yaourt

Pour quelle raison un tel titre : l’épluchure est ce qu’on enlève à une chose pour déguster ce qui nous intéresse, un yaourt est un aliment lacté autrement dit ce titre est une absurdité, une impossibilité qui est celle de vouloir rapporter une vie de treize ans (...)

2020

les escarbilles s’envolent

L’histoire se passe dans les années 1980 à Toulouse et ses environs. Histoire d’un jeune homme, il n’a que vingt ans (loin d’être un adulte mais plus un adolescent), qui a quitté sciences po pour se lancer dans l’aventure d’un hebdomadaire régional et qui veut se (...)

2020

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Poésie

Poésie en toute occasion

Ces petits poèmes, sont des poèmes destinés à 3 garçons, ce sont mes premiers vrais poèmes. Si je les ai écris c’est parce que c’est plus simple de dire les choses à l’écrit qu’a voix haute.

Observations

Observations découle de rêveries et d’un grand ennui qui m’a poussé à mettre sur papier mes pensées. Ce livre est divisé en deux parties : Humeur Noire et Entourage.

Fantaizie et Poésie sur quelques notes

Fantaizie et poésie.... est un livre qui se lit, se regarde et s’écoute aussi. J’ai voulu faire un livre qui remue qui secoue l’enfant en nous où j’ai laissé s’exprimer les mots. Je ne me suis pas servie des mots, c’est eux qui ont utilisé mon stylo. C’est le (...)

A quoi ça rime

Un vent de poésie est passé dans mes cheveux : cheveux fous, vers fous, rimailleur fou ???