Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Poésie > Les poèmes oubliés

Les poèmes oubliés

Djilali Mekrazi (Auteur)

Nombre de pages : 33

 Remercier Djilali Mekrazi

Les statistiques du livre


36 Lectures

5 /5 sur 2 votants

115 visites

Evaluer le livre


Ajouter votre avis pour le livre : Les poèmes oubliés

Thème : Poésie

( Version du 25 août 2021 )

 La quatrième de couverture

Des poésies ou ce qui en reste. Des feuilles mortes jonchent le sol. Chacune d’elles était un poème sur la branche encore verte mais l’automne est arrivé pour en dénuder l’arbre et les disperser au gré du vent.

 La première page

Le départ.

Enfin, au sommet brumeux de ce mont silencieux
Dont la tête embrasse l’azur bleu des cieux,
Je regarderai en bas, vers la plaine verdoyante
Et mon cœur s’emplira de peine amère et sourde.

Les vents de ces hauts monts, divins et mystérieux
Chanteront la liberté de ces vastes et lointains lieux ;
Le soleil solennel, à l’horizon vermeil,
Sombrera dans un gouffre inconnu et profond.

Adieu campagne verte où j’ai couru petit,
Adieu buissons épars où je me suis blotti,
Adieu petit oiseau qui chante avec bonté,
Avec vous s’en va ma bonne volonté.

1974

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Djilali Mekrazi

 Ambassadeur Edition999

Je suis un pilote d’hélicoptère. J’écris depuis longtemps sans jamais avoir publié à part sur des sites web. Je suis né en 1954 à Oued Fodda. J’ai fait l’université puis j’ai suivi une formation de pilote d’hélicoptère à Héli-Union en 1979 (Tarbes). Je suis marié, père de cinq enfants. Actuellement en retraite. Je me consacre à ma deuxième passion : l’écriture.

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Jeu cosmique

Nous avons eu une chance inouïe de revenir dans l’espace connu. Mais à quel temps se situe notre présent actuel je ne saurais le dire. Le vaisseau est intact, il a encore de longues années de fonctionnement devant lui. Son énergie est inépuisable et nous avons (...)

2021

Méléna. Une histoire du vent.

Ce livre est la complainte d’un rêve qui s’est enfui pour échapper au réel et ses nombreux tourments. Les mots qui peuvent la décrire n’existent pas encore. Même le chant le plus triste ne pourrait l’approcher.

2021

Parenté des langues européennes, des langues sémitiques et du Berbère.

La lecture de cette liste donne l’impression qu’il s’agit d’un phénomène d’emprunt lexical réalisé à différentes époques. C’est à dire que les langues indo-européennes se sont trouvées au contact des langues afro-asiatiques à plusieurs reprises favorisant ainsi des (...)

2021

Le nostratique

Une présentation concise de la famille hypothétique des langues dite Nostratique.

2021

1 discussion

  • 26 août, par Djilali Mekrazi

    Te voilà revenue !

    Te voilà revenue, après tous ces moments
    Ta lumière a jailli emportant les tourments
    De ton absence qui a fait pâlir la frondaison
    De ma vie et jaunir le feuillage de mes ans.

    Ton sourire a jeté un éclat éblouissant
    Sur un monde laid, aride et repoussant
    Dont la nuit a duré autant que la foison
    De siècles où la joie et le rire sont absents.

    Je vois ton œil brillant, ton geste séduisant
    Ta surprise sincère et ton rire apaisant
    Accueillir tendrement l’arrivée du pinson
    Qui chante tes atours aux rameaux en passant.

    Quelle joie de retrouver ton visage innocent
    Ta douceur parfumée aux odeurs du printemps,
    Tes couleurs de tendresse et d’espoir renaissant
    Ton vertige de bonheur et de rêves incessants.

    MD 21.08.2021

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Poésie

Nostalgie

Un ensemble d’émotions, de sentiments, de perception, de vison, de vécu...

Les Vertiges du cœur

La douleur est un moteur. Ce recueil se veut être l’extériorisation des sentiments les plus négatifs éprouvés par l’auteur. Pour ceux qui entreprendront de le lire., ce sera une pure descente dans les abîmes du (...)

Ne te retourne pas

Ce recueil révèle l’un de mes talent pour le thriller . Je me renouvelle chaque fois . Bienvenue dans mon nouvel environnement

Les poèmes oubliés

Des poésies ou ce qui en reste. Des feuilles mortes jonchent le sol. Chacune d’elles était un poème sur la branche encore verte mais l’automne est arrivé pour en dénuder l’arbre et les disperser au gré du (...)