Le combat du Bandzi T.3

Arsène ONDO-EYEGHE (Auteur)

Publié le 1er avril 2019

 sur une moyenne de 1 votes

Thème : Littérature

 Le mot de Arsène ONDO-EYEGHE pour Le combat du Bandzi T.3

Le combat du Bandzi T.3

Oui, toute critique reste utile pour une bonne avancée.

Ces récits qui sont de notre terroir et qui ont pour base notre passé et aussi notre vécu quotidien sont, pour la plupart, d’une rigoureuse exactitude historique.
Ce sont des tranches de vie où des hommes et des femmes se côtoient, s’apprécient, mais savent aussi se cacher leurs haines.
Au travers de cet opuscule, l’auteur adhère à la philosophie sorcellaire des initiés expliquant dans un langage claire et simple, mis à la portée d’un large publique que l’apport du mystère au profit des initiés…

Quatrième de couverture :

C’est la nuit, chien et civette sont associés : le premier chasse le jour, tandis que la second chasse la nuit. La scène de théâtre, sous forme distractive, dirigée par l’être profane et les initiés, dépeint l’homme face à la vie, le démontrant dans son vécu quotidien.
Titâ Asseko-Edzang me bassinais : « Ne dorment d’un sommeil de plomb que ceux qui n’ont rien à dénouer le lendemain… car, il est presque périlleux de ne point se séparer des rides de l’âge avancé. Puisque, ceux-ci stoppent l’ondée malveillante des uns et des autres qui n’augure rien de bon lorsque nos regards se croisent. »
La malhabileté de l’action sorcellaire des chasseurs du cru qui leur est propre est d’un néfaste à long terme sur les victimes volontaires qui s’en approchent de très près peu importe le clan, le lignage ou la parenté.

 Analyse du sens avec l'assistant personnel à la rédaction Cordial

D'une façon plus précise, l'analyse des thèmes généraux de ce texte indique une prédominance des thèmes suivants : «sentiments», «participation», «image de soi», «quantité», «famille», «identité», «comportements» et «existence». ne étude lexicologique et sémantique de l'ensemble des phrases indique que les mots forts du texte sont «mourir», «caneton», «asseoir», «pygmée», «sorcellaire», «félidé», «brousse», «faire», «prof» et «suivant». Parmi les noms propres, on relève une nette prédominance des mots «Didier», «Blanc», «Moïse» et «Alen».  

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Arsène ONDO-EYEGHE :
 Auteur ambassadeur chez Edition999

Le Gabon  est à l'honneur avec l'auteur francophone Arsène ONDO-EYEGHE
" Arsène ONDO-EYEGHE, jeune autodidacte, animateur et directeur des Centres de Vacances et de Loisirs (CVL) ; originaire du Woleu-N’tem (Nord-Gabon) "

 Lire son interview avec Edition999

  • Avis (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.