Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Littérature > Le combat du Bandzi T.3

Le combat du Bandzi T.3

Le combat du Bandzi T.3

Arsène ONDO-EYEGHE (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 53

Version publiée le 1er avril 2019

Les statistiques du livre

214 lecteurs ont feuilleté le livre

147 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 1.01/5 sur 1 votants

Evaluer le livre


Thème : Littérature

La quatrième de couverture

Oui, toute critique reste utile pour une bonne avancée.

Ces récits qui sont de notre terroir et qui ont pour base notre passé et aussi notre vécu quotidien sont, pour la plupart, d’une rigoureuse exactitude historique.
Ce sont des tranches de vie où des hommes et des femmes se côtoient, s’apprécient, mais savent aussi se cacher leurs haines.
Au travers de cet opuscule, l’auteur adhère à la philosophie sorcellaire des initiés expliquant dans un langage claire et simple, mis à la portée d’un large publique que l’apport du mystère au profit des initiés…

La première page

C’est la nuit, chien et civette sont associés : le premier chasse le jour, tandis que la second chasse la nuit. La scène de théâtre, sous forme distractive, dirigée par l’être profane et les initiés, dépeint l’homme face à la vie, le démontrant dans son vécu quotidien.
Titâ Asseko-Edzang me bassinais : « Ne dorment d’un sommeil de plomb que ceux qui n’ont rien à dénouer le lendemain… car, il est presque périlleux de ne point se séparer des rides de l’âge avancé. Puisque, ceux-ci stoppent l’ondée malveillante des uns et des autres qui n’augure rien de bon lorsque nos regards se croisent. »
La malhabileté de l’action sorcellaire des chasseurs du cru qui leur est propre est d’un néfaste à long terme sur les victimes volontaires qui s’en approchent de très près peu importe le clan, le lignage ou la parenté.

  

Biographie de Arsène ONDO-EYEGHE

Ambassadeur Edition999

Arsène ONDO-EYEGHE, jeune autodidacte, animateur et directeur des Centres de Vacances et de Loisirs (CVL) ; originaire du Woleu-N’tem (Nord-Gabon)

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

PETITS POEMES interdits

PETITS POEMES interdits

Ces poèmes comportent le risque d’émouvoir, d’entraîner le lecteur vers le grand large, au-delà des récifs. Ce recueil se lit d’un trait, et manifeste en nous ce désir ardent d’aller au-delà des choses, à la recherche d’un ailleurs, d’un absolu où l’Homme (…)

2019

Témoin de l'invisible

Témoin de l’invisible

La prise de conscience dès la découverte de la maîtrise du savoir nocturne est une clef qui donne accès à un univers qui n’est pas à la portée de tous. La cabale dans les villages ntumu fait main basse sur tout, avec son corollaire d’actes (…)

2019

Le combat du Bandzi T 4

Le combat du Bandzi T 4

Ce recueil a une contenance d’histoires vécues par le commun des mortels avec quelques parts d’ambivalences. C’est avec beaucoup d’humilité que l’auteur, à travers ces récits, retrace des nuages de péripéties d’un naturel assez consistant qui sont de (…)

2019

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Littérature

Guillaume le Conquérant

Guillaume le Conquérant

Guillaume le Conquérant est le fils de Robert le Magnifique et d’Arlette de Falaise. Il est l’arrière-arrière-petit-fils du chef viking Rollon. À la mort de son père, il devient duc de Normandie à huit ans. Après une période de forte instabilité, il (…)

l'arpenteur magnifique ou les carnets de voyages d'un griffon

l’arpenteur magnifique ou les carnets de voyages d’un griffon

Témoignage imaginaire sur un frère disparu... l’arpenteur est un pamphlet au silence, un poème brut sur l’impossible réconciliation avec la vie, avec soi. Il est l’expression de carnets de voyages révélés à la lumière d’un rêve.

Maya la renonçante

Maya la renonçante

Itinéraire d’une jeune paysanne qui rencontre la voie de la sagesse selon une voie peu commune. Cette histoire, imaginée mais réaliste, montre combien les autres ne perçoivent pas les choses de la même façon que soi, tout particulièrement dans le renoncement.