Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Jeunesse > Le Feutre de l’Oncle Hatchi

Le Feutre de l'Oncle Hatchi

Le Feutre de l’Oncle Hatchi

Jean-Paul Michut (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 160

Version publiée le 22 juillet 2017

Les statistiques du livre

1553 lecteurs ont feuilleté le livre

530 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Le Feutre de l’Oncle Hatchi"

8 votes

Note Moyenne

5/5 sur 8 votants

Thème : Jeunesse

ISBN : 978-2-9561448-2-3  

  

La quatrième de couverture

Jeunesse. (6 à 10 ans). Benoît se doute bien qu’il n’est pas un garçon comme les autres. Il peut faire exploser les pierres au bord du chemin rien qu’en les montrant du doigt ! C’est amusant : ça impressionne les copains. Mais il n’a aucune envie d’être un sorcier, car, quand on a un grand pouvoir magique, on peut faire de très grosses bêtises. Il se demande s’il n’a pas fait beaucoup de mal déjà à l’un de ses amis, sans le faire vraiment exprès, parce qu’il était en grande colère. Fort heureusement, il apprendra à se maîtriser et à s’accepter tel qu’il est. Et Chloé, sa charmante voisine, l’accompagnera dans ses aventures fabuleuses au royaume des elfes, des nains et des centaures.

La première page

Nos aimables lecteurs connaissent tous « L’ Hôtel des Trois Marmites » tenu par la sympathique madame L’Hospitalière, rue Dubout à Saint-Charles de Gignac en Dordogne. Hier matin, vers huit heures, alors qu’elle en sortait, Mrs Laureen Lester, de nationalité anglaise, aperçut dans la rue trois bonhommes de neige qui patinaient sur les trottoirs verglacés. Ils paraissaient fort joyeux et riaient à en perdre haleine. Deux jeunes enfants jouaient avec eux avec entrain.
De surprise, Mrs Laureen Lester tomba assise sur le trottoir. Les deux enfants prirent la fuite en la voyant. Les bonshommes de neige se figèrent dans l’immobilité de statue qui est leur état normal.
Alertés par les cris de la dame, les gendarmes arrivèrent aussitôt. Ils déclarèrent qu’il ne fallait pas les déranger pour si peu. Madame L’Hospitalière raccompagna Mrs Lester dans sa chambre où faute de médicaments appropriés on lui fit boire un grand verre d’ eau. Le docteur Efficace, appelé en urgence, ne trouva rien d’anormal chez cette charmante dame. Elle fut priée de mieux contrôler ses nerfs à l’ avenir.

Biographie de Jean-Paul Michut

Ambassadeur Edition999

Inventer des histoires, les raconter à mes enfants, puis à mes petits-enfants, quel plus grand plaisir ? Ils m’ont presque obligé à les écrire pour aider ma mémoire défaillante ! Il ne fallait pas que ça change trop d’un jour à l’autre. Bien sûr, ces contes leur ont plu ; mais ils sont très...

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Timothée

Timothée

Timothée l’orphelin rencontre dans son jardin par une nuit d’orage un lutin bleu, Hazor. Ce dernier voudrait lui donner un chaudron plein d’or ! Mais ils se disputent et Hazor décide de déposer le trésor au pied d’un arc-en-ciel ! À Timothée de se (…)

2017

Le Prince LAKMA

Le Prince LAKMA

Rawana, le naga, serpent géant aux sept têtes, est en passe de conquérir le monde après un épouvantable cataclysme. Seuls résistent encore Sintia, charmante princesse et fée du bonheur, son mari, le prince Rama, très puissant magicien. Le roi des singes (…)

2017

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Jeunesse

Lisiane, la petite Sirène de la mer des Caraïbes

Lisiane, la petite Sirène de la mer des Caraïbes

Lisiane est une petite Sirène exotique qui séjourne dans la mer des Caraïbes. Un jour, elle se retrouva au milieu d’une terrible tempête.

Le paysan et le lutin

Le paysan et le lutin

Un lutin maléfique oblige un paysan à récupérer sa rose argentée.

Maeva et la passion du chewing-gum

Maeva et la passion du chewing-gum

Maeva est une petite fille qui aime énormément le chewing-gum, mais de manière trop excessive. Personne n’a pu la stopper à ce jour, même pas ses propres parent