Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

La vie au Congo

Justus Mwanza (Auteur)

Nombre de pages : 16

 Remercier Justus Mwanza

Les statistiques du livre


59 Lectures
5 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 9 votants

357 visites

Evaluer le livre


Thème : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

( Version du 13 décembre 2021 )

 La quatrième de couverture

Je me sens toujours poussé à remercier mes miens, ceux qui me soutiennent et me réconfortent malgré la situation dans laquelle nous vivons, du plus profond de mon cœur, je vous dis grand merci et resterai reconnaissant jusqu’au dernier jour.
A vous mon grand frère Jean-Pierre, qui m’a soutenu et qui me soutien toujours, je garde et garderai sans faille, ce sentiment de bienveillance prouver à ma personne, quand j’y pense, je reste tout ému et perplexe, « des souvenirs sont gravés à la plume pour vous ».
A toi mon ami de toujours Carlos KALONJI, tes conseils sont toujours pertinents et praticables, surtout, sache que je n’enfreindrai jamais à aucun d’entre eux…

A vous les lecteurs, je dédie ce livre !

 La première page

La nature offre toujours aux gens ce qu’ils veulent avoir réellement, car la passion pousse l’homme à travailler, à se forgé et devenir enfin, l’homme qu’il rêve être. C’est ainsi, poussé par ma passion, je fournie multiples efforts pourvu qu’elle soit comme je le souhaite.
Je ne passerai pas sans manifester ma pleine gratitude à mes professeurs de français, qui m’ont encadrés pendant des longues années, notamment : papa Albert KIMPINDE, prof Charles KILAMBO, prof Landry BIN MUGANZA, etc.
A vous mes chers amis, frères et sœurs, dont nonobstant : Raïssa KAJ, Schadrack TSHISWAKA, Marleine MAUWA et Alves MWENZE, pour tout votre soutien et encouragement, pourvu que, je ne dérive malgré le choix que j’ai fait, je vous aime tant.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Justus Mwanza

Je suis Justin MUGANZE, né en république démocratique du Congo le 23/02/2002, dans la ville de Lubumbashi, je suis un jeune auteur qui aimerais progresser dans la littérature !

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

2 discussions

  • 24 mars, par Mwanza Jean-Pierre

    Justin Tabou mwanza mungaz , je suis très fier du travail que tu accompli. Si le voyage est le plus grand livre du monde ,les auteurs ,les écrivains ,les poètes sont les sherpas du Népal,les guides ,Tu n’as pas la plume de Baudelaire,ni le stylo de Bernard B. Dadié .mais si tu arrive déjà à mettre par écris ce que tu pense au fond de toi-même ,c’est un bon départ mon fragin . Quiconque prend un peu de temps pour te lire apprendra au moins une information ,donc élargira sa culture générale .courage ,continue au moins à nous aider à apprendre quelque chose d’utile ,de positive . Les autres choses ,je te le dirai sûrement en face . Continue à côtoyer les grands pour ranimer ta petite flamme !♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌

    • ^ 25 mars, par Justus mwanza

      vraiment, je suis très content de lire votre avis, ça me va tout droit au cœur et me donne du courage de continuer tant que j’en aurai la force !!! Merci beaucoup mon grand !

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

Mon parcours dans l’aéronautique Concorde...

En 1962, j’ai intégré le bureau d’étude des usines de Toulouse de Sud-Aviation (qui est devenu Aérospatiale et aujourd’hui Airbus France). J’ai travaillé sur Concorde, Airbus, ATR, Béluga et autres aéronefs jusqu’en 1995. Ce récit raconte mon parcours comme simple (...)

HANDICAPABLE

Après 34 ans de maladie, je suis encore là avec mes joies et mes peines… Bien sûr, je serre les fesses, je serre les poings, je serre tout ce que peux serrer pour arriver peut-être à 49 ans de maladie et pourquoi pas (...)

Essais de Mandelkorn

Auguste Comte (Isidore Marie Auguste François Xavier Comte), né le 19 janvier 1798 (30 Nivose An 6) à Montpellier (Hérault) et mort le 5 septembre 1857 à Paris, est un philosophe français. Il est considéré comme l’un des fondateurs de la sociologie, caractérisée (...)

Cahier n°3 du journal d’Urane

je tourne toujours en rond en reproduisant sans cesse le même schéma. Et pour sortir de ce cercle vicieux, il va me falloir faire disparaître ou intégrer la frustration qui me colle à la peau depuis ma naissance. Cette frustration que j’ai mise au monde (...)