Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

La vie au Congo La vie au Congo

La vie au Congo

Justus Mwanza (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 16

Version publiée le 13 décembre 2021

Les statistiques du livre

929 lecteurs ont feuilleté le livre

206 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "La vie au Congo"

21 votes

Note Moyenne

4.81/5 sur 21 votants

Thème : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

  

La quatrième de couverture

Je me sens toujours poussé à remercier mes miens, ceux qui me soutiennent et me réconfortent malgré la situation dans laquelle nous vivons, du plus profond de mon cœur, je vous dis grand merci et resterai reconnaissant jusqu’au dernier jour.
A vous mon grand frère Jean-Pierre, qui m’a soutenu et qui me soutien toujours, je garde et garderai sans faille, ce sentiment de bienveillance prouver à ma personne, quand j’y pense, je reste tout ému et perplexe, « des souvenirs sont gravés à la plume pour vous ».
A toi mon ami de toujours Carlos KALONJI, tes conseils sont toujours pertinents et praticables, surtout, sache que je n’enfreindrai jamais à aucun d’entre eux…

A vous les lecteurs, je dédie ce livre !

La première page

La nature offre toujours aux gens ce qu’ils veulent avoir réellement, car la passion pousse l’homme à travailler, à se forgé et devenir enfin, l’homme qu’il rêve être. C’est ainsi, poussé par ma passion, je fournie multiples efforts pourvu qu’elle soit comme je le souhaite.
Je ne passerai pas sans manifester ma pleine gratitude à mes professeurs de français, qui m’ont encadrés pendant des longues années, notamment : papa Albert KIMPINDE, prof Charles KILAMBO, prof Landry BIN MUGANZA, etc.
A vous mes chers amis, frères et sœurs, dont nonobstant : Raïssa KAJ, Schadrack TSHISWAKA, Marleine MAUWA et Alves MWENZE, pour tout votre soutien et encouragement, pourvu que, je ne dérive malgré le choix que j’ai fait, je vous aime tant.

Biographie de Justus Mwanza

Je suis Justin MUGANZE, né en république démocratique du Congo le 23/02/2002, dans la ville de Lubumbashi, je suis un jeune auteur qui aimerais progresser dans la littérature ! Je suis Justin KILIMA MUGANZE MWANZA, jeune auteur, écrivain, poète, libre penseur et chercheur, né en République...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

L'UNIVERS DES VERS

L’UNIVERS DES VERS

La littérature est un art qui diverti ; Prends la plume, essaie, elle n’a pas menti, Elle apaise ceux qui sont introvertis ; Avec la littérature, la Solitude est présente, pourtant j’en fais aussi partie.

2022

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

2 discussions

  • 24 mars 2022, par Mwanza Jean-Pierre

    Justin Tabou mwanza mungaz , je suis très fier du travail que tu accompli. Si le voyage est le plus grand livre du monde ,les auteurs ,les écrivains ,les poètes sont les sherpas du Népal,les guides ,Tu n’as pas la plume de Baudelaire,ni le stylo de Bernard B. Dadié .mais si tu arrive déjà à mettre par écris ce que tu pense au fond de toi-même ,c’est un bon départ mon fragin . Quiconque prend un peu de temps pour te lire apprendra au moins une information ,donc élargira sa culture générale .courage ,continue au moins à nous aider à apprendre quelque chose d’utile ,de positive . Les autres choses ,je te le dirai sûrement en face . Continue à côtoyer les grands pour ranimer ta petite flamme !♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌

    • ^ 25 mars 2022, par Justus mwanza

      vraiment, je suis très content de lire votre avis, ça me va tout droit au cœur et me donne du courage de continuer tant que j’en aurai la force !!! Merci beaucoup mon grand !

Dans le même rayon : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

Passe-moi l'avouillette

Passe-moi l’avouillette

Les aventures d’enfance, les rencontres simples ou fantasmées, les expériences de vie et les anecdotes piquantes et urticantes de cinq entités « humaines » vont générer un serment d’amitié qui les liera pendant plus de cinquante années. Ils resteront unis (…)

Qu'eût pu inspirer ce confinement à Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné ?

Qu’eût pu inspirer ce confinement à Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné ?

Ce confinement a de quoi tenter les beaux esprits. L’un d’eux a eu l’idée de "pasticher" la marquise de Sévigné, laquelle vous le savez, relatait les potins de la Cour à sa fille Françoise, comtesse de Grignan.

Histoires de violences ordinaires

Histoires de violences ordinaires

Il m’a semblé nécessaire de profiter de la chance que donne internet pour tenter de publier, donner une forme concrète, visible à ce qui au départ était un journal intime. J’ai finalement écrit aussi pour le lecteur. Je donne à voir la violence insidieuse, (…)