Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > La vengeance des décapités

La vengeance des décapités

Fassar Maurice SARR (Auteur)

Nombre de pages : 5

 Remercier Fassar Maurice SARR

Les statistiques du livre


585 Lectures
9 Lectures / 31 jours


4.5 /5 sur 4 votants

1084 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

( Version du 10 mai 2014 )

 La quatrième de couverture

C’est l’histoire d’une jeune sénégalaise de 19 ans, Ndeye Coumba Faye. En voici le résumé ! Ndeye est une fille timide, polie et d’une beauté extraordinaire. Elle mène une existence paisible avec ses parents aux Mamelles, un quartier de Dakar. Toujours visités par les esprits des défunts de leurs familles, ses parents et elle seront obligés de déménager. Mais Didd, leur nouveau quartier semble être pire. A peine installé, Ndeye devient la cible d’une bande de mecs indisciplinés, dragueurs et pervers. Malgré elle, elle devient peu à peu leur souffre-douleur ! Et le calvaire ne s’arrête pas là pour notre héroïne car peu à peu elle est entraînée dans des aventures de plus étranges et horribles. Pourquoi personne n’ose plus sortir après le coucher du soleil ? Pourquoi les animaux domestiques paniquent-ils chaque soir ?Et quel est donc le secret de ce mystérieux docteur Ndiaye, cet homme qui n’aime personne et que tout le monde craint ? Quel est donc le secret de ces décapités qui tuent sans pitié. Peu à peu, Ndeye et ses amis s’aperçoivent que ce quartier hanté cache une horrible histoire qui risquera de leur faire perdre réellement la... TETE !
Fassar Maurice SARR nous présente ainsi la première histoire d’horreur à laquelle il s’essaie sous la forme d’une série... Au cours de chaque épisode, le lecteur sera ainsi appelé à explorer un univers mystérieux et angoissant.

 La première page

en cours de rédaction

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Fassar Maurice SARR

Jeune auteur sénégalais de 21 ans qui a déjà publié deux recueils de poèmes à son actif:Recueil de la fin du monde et Premiers vers. Grand amateur du genre fantastique, des histoires d’action mais aussi sentimentales...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le gamin assassin

Dakar. Année 2158. Un gamin, pris de folie, a trouvé on-ne-sait-où une arme hyper dangereuse et survole la ville avec son skateboard volant. Au grand malheur des passants, il se met à ravager tout sur son passage. C’est alors que débute une véritable course (...)

2015

La vengeance des décapités. Episode 2

Voici la suite des aventures de Ndeye et de ses amis ! Bonne lecture à vous tous !

2014

2 discussions

  • 19 décembre 2014, par Jean-Michel

    Vivement l’épisode 2 que l’on attend depuis Juillet, ou bien d’autres écrits.
    Nous allons développer notre réseau au Sénégal pour que des jeunes et moins jeunes auteurs comme vous, fassent découvrir leur univers.

    • ^ 7 mars 2015, par Fassar Maurice SARR

      Très bien ! Je trouve que c’est une très bonne initiative... Et ça pourrait intéresser certains écrivains débutants comme moi...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Lac

Il finit par la retrouver, non qu’elle ait répondu à ses appels mais parce qu’une silhouette diffuse se détachait par endroit de la brume. Il l’avait reconnu, plus par instinct que par mémoire. Elle portait une chemise blanche, sûrement celle qu’elle met pour la (...)

Bienvenue en Arcadie

Ce livre a été créé pour citer tous les mystères ayant un rapport avec le Pays Cathare et la région de l’Aude en France, lieu qui nous séduit et nous envoute par sa magie, et qui, je l’espère, fera de même pour (...)

Le masque de Dimitri Semionovitch

J’ai autrefois beaucoup lu les romans de Léon Tolstoï et de Dostoievski, et j’en ai retenu l’atmosphère de la Russie tsariste du XIX° siècle. J’ai également songé à Jean Lorrain et sa nouvelle "Les trous du (...)

Retour aux sources

Le client qui entra dans le bureau de mon ami, le docteur Thomas Sharps, était un homme d’âge mûr, de taille moyenne, le physique plutôt quelconque. Son regard évita le mien lorsqu’il m’aperçut - il ne s’attendait évidemment pas à ma présence en ces lieux. Thomas (...)