Nombre de pages : 29

624 vues

Thème : Policier et suspense

Le mot de François Maillet pour La clé de l’énigme

La clé de l’énigme

Dany Laroche : Coupable ou innocent ?

Quatrième de couverture :

Cela a été très difficile pour Dany Laroche de perdre sa femme dans de telle circonstance. Jamais il n’aurait pu imaginer qu’elle puisse se suicider. Il se sent coupable de sa mort, car sans le savoir, c’est lui qui a actionné la queue de détente du fusil. Ils avaient six ans de mariage, ils ont tout fait pour avoir un enfant, hélas sans résultat. Pour elle, il lui était impossible de donner la vie. Après consultations et examens, les médecins ont diagnostiqué une dystrophie ovarienne. Cathie Laroche était une femme qui ne baissait pas les bras, personne à ce jour ne peut expliquer son suicide. Ce drame s’est déroulé un soir de printemps, il était vingt heures trente quand tout le voisinage a entendu la détonation. Pourtant, cette journée avait si bien commencé, Cathie avait reçu un coup de téléphone de sa meilleure amie Florence. C’était une invitation pour passer une bonne soirée entre amis. Dany, comme tous les matins, avait servi le petit déjeuner de Cathie dans son lit. L’après-midi, ils se sont promenés et en fin de journée Dany demanda à Cathie si elle voulait qu’il lui prépare un thé avec un peu de miel, car elle avait un petit mal de gorge. Une heure plus tard Dany téléphona à Florence.

Découvrez François Maillet :

J’ai 63 ans, je suis retraité, c’est mon premier roman, j’aimerais le partager.
 Une question, une réclamation, une suggestion ?
REDIGER UN AVIS
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En relation avec La clé de l’énigme