La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Classique > Frankenstein ou le Prométhée moderne

Frankenstein ou le Prométhée moderne

Shelley Mary W. (Auteur)

Nombre de pages en A4 : Mary Shelley

Version publiée le 15 juillet 2011

Les statistiques du livre

2263 lecteurs ont feuilleté le livre

916 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 2 votants

Evaluer le livre


Thème : Classique

🖋️ La quatrième de couverture

Les premières lignes du roman :
Vous serez bien heureuse d’apprendre qu’aucun malheur n’a marqué le commencement d’une entreprise à propos de laquelle vous nourrissiez de funestes pressentiments. Je suis arrivé ici hier et mon premier soin est de rassurer ma soeur sur ma santé et de lui dire que je crois de plus en plus au succès de mon entreprise.
Je suis déjà loin au nord de Londres. Quand je me promène dans les rues de Pétersbourg, je sens la brise froide du nord se jouer sur mon visage : cela me fortifie et me remplit de joie. Comprenez- vous une telle sensation ?

🗏 La première page

2253088757

  
⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Shelley Mary W.

Née à Londres (Royaume-Uni) le 30/08/1797 ; Morte à Londres (Royaume-Uni) le 01/02/1851 Fille de la philosophe Mary Wollstonecraft, de l’écrivain William Godwin et épouse dès 1816 de l’écrivain Percy Bysshe Shelley, Mary Shelley baigne dans un milieu favorable au développement de son talent...

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Classique

Le capitaine Fracasse

La capitaine Fracasse

Sur le revers d’une de ces collines décharnées qui bossuent les Landes, entre Dax et Mont−de−Marsan, s’élevait, sous le règne de Louis XIII, une de ces gentilhommières

Madame Bovary

Madame Bovary

Nous étions à l’Étude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui portait un grand pupitre. Ceux qui dormaient se réveillèrent, et chacun se leva comme surpris dans son travail.

L'avare

L’avare

Hé quoi, charmante Élise, vous devenez mélancolique, après les obligeantes assurances que vous avez eu la bonté de me donner de votre foi ? Je vous vois soupirer, hélas, au milieu de ma joie ! Est-ce du regret, dites-moi, de m’avoir fait heureux ?