Fables d’Ésope revisitées (De la Prose à la Rime)

David CLAUDE (Auteur)

Publié le 11 janvier 2018

 1 vote

Thème : Poésie

 Le mot de David CLAUDE pour Fables d’Ésope revisitées (De la Prose à la Rime)

Fables d’Ésope revisitées (De la Prose à la Rime)

Y a-t-il gloire à se rendre copiste d’une toile de maître ?
Si la copie est conforme c’est peut-être que l’original n’était pas tant sans égal ! Cela pourrait être répondu par quelques malins empêcheurs de tourner en rond… Et les Fabulistes sont de ces gens-là ! On pourrait arguer également qu’en humbles disciples il faut se plier à l’exercice de rendre hommage à ses pairs…
C’est avec un esprit de jeu, de plaisir et d’amour de Dame Fable que l’idée d’un recueil commun a germé chez les auteurs, David Claude et Patrick Chadeyras-Hean. C’est David Claude qui le premier s’est essayé avec talent et style à retranscrire en rimes les fables en prose d’Ésope. Ce Fabuliste Contemporain a su paradoxalement, lui qui aime à moderniser le genre, enluminer d’une maîtrise orthodoxe et originelle ces Fabliaux millénaires, quelques facéties bien à lui les émaillent, mais avec la même ironie que le maître.
Quant à Patrick Chadeyras-Hean, il s’y employa à son tour après lecture des essais de son confrère. Admirateur du génie d’Ésope, il s’est ingénié à mettre en lumière les brillantes idées des textes retenus car, de son avis, l’idée est ce qui doit primer dans la Fable…
Pas de compétition entre les auteurs de ce recueil, mais une saine émulation au seul service d’Ésope. Ainsi, plus qu’un travail de copiste, c’est une invitation à partager ce qui ne se dément pas depuis des siècles : les Fables !

La rime pour enrichir, la passion pour réécrire, quatre mains pour réfléchir et à la fois rire…

Quatrième de couverture :

Y a-t-il gloire à se rendre copiste d’une toile de maître ?
Si la copie est conforme c’est peut-être que l’original n’était pas tant sans égal ! Cela pourrait être répondu par quelques malins empêcheurs de tourner en rond… Et les Fabulistes sont de ces gens-là ! On pourrait arguer également qu’en humbles disciples il faut se plier à l’exercice de rendre hommage à ses pairs… Oui, car faute de naître en premier, on ne peut devancer celui en ayant eu primauté ! Réplique une nouvelle fois de quelques esprits chagrins ?

Découvrez David CLAUDE :

 Ecrivez nous si vous avez un problème avec votre ebook gratuit ?

  • AVIS (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En relation avec Fables d’Ésope revisitées (De la Prose à la Rime)