Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Eter

Le Goémor Dussommet (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 44

Les statistiques du livre


719 Lectures
2 Lectures / 31 jours


3.99 /5 sur 1 votants

1884 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

Version publiée le 14 mai 2010

 La quatrième de couverture

Sans blague
C’est si peu
Pourquoi ne pas pouvoir ?
Vouloir sans pouvoir n’en gloire
Pouvoir sans vouloir n’honore
Personne ne choisit d’être
ce qu’il est, mais tout le monde peut choisir de se construire ou de se faire
"Eter" comme éternité
« Eter » comme éternelle

 La première page

en cours de rédaction

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Le Goémor Dussommet

Le Goémor Dussommet est un personnage qui est, sans cesse, en quête de vertu malgré qu’il soit aussi doté d’un coté obscur comme le veut la nature humaine. Il cherche à comprendre les préoccupations humaines pour mieux y déceler l’équilibre entre l’horreur et le sublime pour mener aux émotions adéquates...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Prophétie d’une folle

Ce livre est une nouvelle longue qui mêle le fantastique au réel. Quand une folle se transforme en prophétesse, l’on devine déjà clairement que des nuages orageux remplissent le ciel.

L’homme au vieil accent russe.

Je suis là, dans cette pièce à attendre que la voix me parle à nouveau. Pourquoi suis-je ici d’abord ? Dans une pièce où le blanc est la seule couleur. Et ce miroir en face de moi ? Quand je me regarde dedans, je vois un homme qui ne peut même pas bouger les (...)

Le fantôme de Marody

Un étudiant en archéologie à la recherche d’un château moyenâgeux disparu.Arrivé par le train, en fin de matinée à Vaison-La-Romaine, je descendis l’avenue de la gare à l’ombre d’une allée de platanes, jusqu’à la place de Montfort. Confortablement installé dans ma (...)

Un réveil surprenant

Un petit conte sur la nouvelle année. Ouh, la la !… Qu’est ce que je me trimbale comme migraine, moi…