Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Saga > Chapitre 10 - Les deux sœurs

Chapitre 10 - Les deux sœurs

Michel Cousin (Auteur)

Nombre de pages en A4 : Il était une fois Hippocrate

Les statistiques du livre


188 Lectures
3 Lectures / 31 jours


4.98 /5 sur 1 votants

394 visites

Evaluer le livre


Thème : Saga

Version publiée le 4 juin 2017

 La quatrième de couverture

14
J’étais au bloc, j’opérais un homme atteint d’un cancer généralisé. Quand l’oscilloscope émet un sifflement continu. J’attrape le défibrillateur, les infirmières s’affairent autour de moi. Malgré cela, dix minutes plus tard, le front en sueur, nous décidons d’arrêter cet acharnement.
Je regarde la pendule accrochée au mur.
Heure du décès 11 H 35. Je me retourne, je commence à retirer mon masque, les gants. Une infirmière m’aide à retirer ma tunique bleue.
Je me dirige vers mon bureau. Quand une infirmière arrive en courant.
Diane ! Diane viens vite. Une femme s’est fait renverser par une voiture, ça à l’air grave. Chute de tension, ajoute-t-elle.
Fais la monter au scanner lui dis-je.
Cinq minutes plus tard un corps sur une civière entrait dans la salle des examens.
Le scanner révèle une fracture de la jambe, une fracture du bras. Trois cotes enfoncées, et la vésicule biliaire éclatée. Perforation du poumon.
Il faut ouvrir dis-je, il y a une hémorragie interne vers la vésicule.
Sur le billard, l’anesthésiste œuvrait, pendant que le bistouri électrique à la main, j’ouvre l’abdomen.

 La première page

en cours de rédaction

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Michel Cousin

 Ambassadeur Edition999

Le sujet des nouvelles, sont écrites dans le domaine médical, policier, et énigmes. Sous le nom du recueil " Il était une fois Hippocrate " Bonne lecture. Cousin Michel.

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Chapitre 25 - La revanche d’un médecin

Je suis Déborah Khan, médecin à l’hôpital d’Aix en Provence responsable du plateau chirurgical. Mon père est un très gros actionnaire de cet établissement. Il possède des actions dans divers domaines. Il est propriétaire de la villa, ainsi que trois usines (...)

2018

Chapitre 25 - Mon frère

Une femme entre dans l’hôpital de Créteil. Elle se dirige vers l’accueil. Bonjour dit-elle ? Je voudrai un rendez-vous avec le docteur Herman svp. Oui ! Mais lequel ?

2017

Chapitre 24 - Docteur ? Voulez-vous m’épouser

Je suis Sophie Morante, chirurgien dans un grand hôpital Parisien. Il est 6 H 30 le matin, je me dépêche je dois conduire ma fille à l’école. Souvent, et selon mon emploi du temps c’est ma mère qui me la garde. Je reçois un appel. Ce sont les urgences qui me (...)

2017

Chapitre 23 - Oeil pour oeil

Je suis Déborah Hermann, chirurgien dans une petite clinique de la banlieue Parisienne. Il y a des jours comme ça ! On ferait mieux de rester couchée. Ce matin-là j’opérais un patient, une opération du cœur. Je devais mettre en place plusieurs pontages. Il (...)

2017

2 discussions

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Saga

Aya en convalescence... Chapitre 46

La Prêtresse souriante vient vers Yves Bonjour Yves, je serais tentée de t’appeler, Yves le songeur, qu’en penses-tu ?...

Macron, Napoléon des temps modernes ? (Suite 4)

Dans la suite "3", l’Europe et Emmanuel Macron sortaient les deux vrais vainqueurs des élections européennes qui ont eu lieu du 23 au 26 mai dans l’ensemble des États membres de l’Union européenne.

Aya en convalescence... Chapitre 39

Bonjour Yves ! Je te vois très songeur, je pense que tu as de sérieuses questions à me poser !

Evangélique AYA - Chapitre 32

– Bonjour Yves, je te vois effondré que se passe-t-il ? Bonjour Prêtresse, eh bien je suis abasourdi ! Tu m’as parlé de nos anciens qui croyaient que la terre était plate et voilà qu’à la "télé" on nous montre en conférence un groupe de personnes faisant une thèse (...)