Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Littérature > Bon Vent

Bon Vent

Bon Vent

Sylvie de Monte (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 4

Version publiée le 23 février 2022

Les statistiques du livre

2406 lecteurs ont feuilleté le livre

122 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 8 votants

Evaluer le livre


Thème : Littérature

La quatrième de couverture

La mer de nuages moutonnait, grasse et lumineuse sur son balcon, qu’il souhaitait déjà être capable de transformer en ponton sculpté de chimères, aux courbes généreuses, affétée juste ce qu’il fallait pour y lover la Nef fabuleuse qui y serait amarrée.

La première page

Comme il considérait l’épaisseur de la mer de nuages, ce matin-là, il se dit qu’il lui serait bientôt possible de créer de nouvelles nefs capables de rejoindre la vallée des Hors. Oui, des nefs comme celles qu’on voyait autrefois sur l’océan - lui avait-on dit- toutes d’essences précieuses et de voiles blanches. Il suffirait de les pousser des vastes balcons d’Orphéa, et elles rejoindraient, porteuses d’espoir, nimbées du soleil d’en haut, les villes d’en bas.
Il ne les connaissait que par ouïe dire.
Sa propre ignorance l’affligeait.
Mais rêver ces nefs sans formes et sans voix le rendait parfois si vivant qu’il osait aller caresser, d’une main prudente, les vagues aériennes de cette mer effrayante.
Quand il retirait sa main, il était toujours surpris d’y trouver une espèce de cendre.
Alors il l’agitait sur le ciel limpide d’Orphéa, et retournait rêver de nefs nouvelles, et de voiles admirables.
Son imagination stagnait sur les hauteurs de la ville.
Il ne s’habitait désormais pas plus qu’un Oiseau-Lune qui dormait, l’aile tendue sous le vent.
C’était sur les conseils du Vieux qu’il était parti un beau matin.

  

Biographie de Sylvie de Monte

Ambassadeur Edition999

Après quelques publications de nouvelles, je tente le roman. Sans prétention.

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

ARC EN CIEL

ARC EN CIEL

Personne ne connut par quel miracle elle sut tenir cette âme d’oiseau loin de la peine, roulant pour les fraîches nuits un nid de laine fait d’une vieille chaussette, laissant tomber de son déjeuner les nécessaires miettes, qui toujours le ramenaient, là, (…)

2024

La vérité sous le tapis

La vérité sous le tapis

Deux mouches à damier sont venues parader sous mon nez. Un cynips en quête d’une tige d’églantier m’a fait loucher, comme en apesanteur. Un bombyle m’a fait l’honneur de son vol stationnaire, puis il est allé ailleurs voir son bonheur, dans ce monde si (…)

2023

ToBe à La Plage

ToBe à La Plage

"...et aboyer, et aboyer encore, comme ça, sans raison, simplement parce qu’on est content de son espèce toute entière, parce qu’on se trouve plus fort que le monde entier, et qu’on est content, content, content... Puis se rouler les uns sur les autres...

2023

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

1 discussion

  • 23 février 2022, par Frederi Marcelin

    C’est comme une belle promesse, on reste à moitié vide, avec l’envie de s’emplir encore de poésie....

Dans le même rayon : Littérature

Anticipations (petite nouvelles)

Anticipations (petite nouvelles)

Une petite nouvelles fantastique de 5 pages, en rapport entre rêve et réalité. Le sommeil veut pas de moi et toi tu rêves depuis longtemps”. Jamais, je n’aurais pu m’imaginer qu’une chanson de Bruel tomberait si à propos. Le radio-réveil indique trois (…)

Ils vont voir ce qu'ils vont voir...

Ils vont voir ce qu’ils vont voir...

Un groupe d’amis d’enfance du quartier de Saint-Etienne-Bellevue appartenant à tous les milieux sociaux professionnels, des professions libérales, des fonctionnaires, des commerçants, des artisans et ouvriers. Quelles que soient leurs situations (…)

Béatrice … ce 9 octobre

Béatrice … ce 9 octobre

Une histoire de femme. De complicité tendre et d’une enfance mouvementée. D’un retour sur le passé pour reconstruire une vie. L’étrange se manifeste car il est le chemin à suivre. Vies dans le faste des palaces et richesse côtoient la vie au quotidien. (…)