Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Littérature > Une chaise au soleil

Une chaise au soleil

Une chaise au soleil

Sylvie de Monte (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 3

Version publiée le 18 juin 2022

Les statistiques du livre

625 lecteurs ont feuilleté le livre

116 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 7 votants

Evaluer le livre


Thème : Littérature

La quatrième de couverture

Elle ne savait pas qui, un jour, l’avait abandonnée dans ce galetas qui sentait la vieille poussière froide.
Parfois un rai de lumière arrivait de nulle part.
Elle ne savait pas plus quand, ni pourquoi, on l’avait un jour tirée de là, sans autre forme de procès.
Et maintenant elle gisait, toute bancale, lourde du poids de la neige.
Longtemps elle n’avait plus rien vu du monde qu’un voile blanc, jusqu’à ce que le soleil le fasse glisser de son épaule, tout doucement.

La première page

Elle fut aussitôt repérée par une charbonnière, puis par une nonnette qui chassa la première.

L’empoignade avait éveillé des échos légers dans l’air piquant.

Quand son bois fut sec, elle savoura les secondes, les minutes et les heures.

Elle se reconnut enfin pour qui elle était : des souvenirs lui revinrent de salons et de fêtes, de lampions et de tarentelles. Elle revit les parquets cirés, les boiseries et les plafonds hauts. On l’avançait vers ces dames que leurs souliers tracassaient, et elle recevait sans gémir ces voluptés de dentelles qu’on élargissait autour d’elle.
Les ardeurs de la fête résonnaient longtemps jusqu’à ce qu’arrive la prochaine.

Puis les temps tournèrent.

  

Biographie de Sylvie de Monte

Ambassadeur Edition999

Après quelques publications de nouvelles, je tente le roman. Sans prétention.

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

ARC EN CIEL

ARC EN CIEL

Personne ne connut par quel miracle elle sut tenir cette âme d’oiseau loin de la peine, roulant pour les fraîches nuits un nid de laine fait d’une vieille chaussette, laissant tomber de son déjeuner les nécessaires miettes, qui toujours le ramenaient, là, (…)

2024

La vérité sous le tapis

La vérité sous le tapis

Deux mouches à damier sont venues parader sous mon nez. Un cynips en quête d’une tige d’églantier m’a fait loucher, comme en apesanteur. Un bombyle m’a fait l’honneur de son vol stationnaire, puis il est allé ailleurs voir son bonheur, dans ce monde si (…)

2023

ToBe à La Plage

ToBe à La Plage

"...et aboyer, et aboyer encore, comme ça, sans raison, simplement parce qu’on est content de son espèce toute entière, parce qu’on se trouve plus fort que le monde entier, et qu’on est content, content, content... Puis se rouler les uns sur les autres...

2023

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

2 discussions

  • 15 juillet 2022, par Albertine Herrero

    Merci beaucoup pour ce joli texte aux mots si bien choisis. Je l’ai trouvé sensible et délicat et j’ai bien aimé être transportée du point de vue de la chaise. Je crois que j’y penserai maintenant chaque fois que je verrai les "encombrants", ces meubles que les gens déposent sur les trottoirs une fois par semaine dans mon quartier, au bon vouloir des passants, des voisins, des chineurs, ou des éboueurs... Merci.

    • ^ 19 juillet 2022, par sylvie de Monte

      Bonjour,
      Merci pour vos remarques. Elles me vont droit au coeur.
      J’aime les vieux objets ...les nettoyer, les cirer, leur faire reprendre forme...surtout ceux qui sont en bois, avec leurs nervures qui rappellent l’arbre d’où ils sont issus ... :-))
      Cordialement.
      de Monte Sylvie.

Dans le même rayon : Littérature

MONOGRAPHIE II, essais

MONOGRAPHIE II, essais

La compréhension des espèces d’espaces dans un corpus romanesque : tel est le sujet précis de cette étude complète et détaillée divulguée par le Docteur Serge-René Fuchet dans ce volume ou modeste opuscule intitulé MONOGRAPHIE II, essais … Celle-là est (…)

Invitation au voyage

Invitation au voyage

Si un jour vous descendez dans le Sud, là où le soleil s’enflamme au détour d’un chemin, là où la lumière éblouit la toile, quittez la nationale 7, coupez à travers les plaines couvertes de vignes à perte de vue, là où le terroir fertile parfume (…)

La Vierge au chemin vert

La Vierge au chemin vert

Difficile de suivre les pensées d’un professeur d’ethnologie comparée sur les sentiers de l’Anazomie. Les Pichus, dont il entreprend la chronique après des années d’un silence meurtri, sont-ils son vrai sujet d’étude ? Cet enseignant vieillissant et (…)