La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > Un pour deux

Un pour deux

stéphanie leduey (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 68

Version publiée le 22 mars 2011

Les statistiques du livre

758 lecteurs ont feuilleté le livre

799 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 4.5/5 sur 2 votants

Evaluer le livre


Thème : Littérature

🖋️ La quatrième de couverture

Un pour deux

Un homme loue son appartement à deux personnes sans que l’un ou l’autre ne le sache, la cohabitation obligatoire le temps de retrouver le propriétaire s’annonce difficile. qui d’elle ou lui va garder ce bijou tant convoité ? quand l’amour s’en mêle difficile de continuer à se battre sans y laisser des plumes.

🗏 La première page

en cours de rédaction
  

⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de stéphanie leduey

Jeune femme de 35ans qui écrit depuis l’adolescence aime la littérature et la musique j’adorerais voyager et écrire toujours j’aime la nature

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Alger, mon amour

Alger, mon amour

histoires d’amour et d’amitié pendant la guerre d’Algérie aux années 1980

2010

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

Maya la renonçante

Maya la renonçante

Itinéraire d’une jeune paysanne qui rencontre la voie de la sagesse selon une voie peu commune. Cette histoire, imaginée mais réaliste, montre combien les autres ne perçoivent pas les choses de la même façon que soi, tout particulièrement dans le renoncement.

(Some) One Shots

(Some) One Shots

Des histoires naissent, sans autre but que d’exister par elles-mêmes. Des « one shots » écrits au gré du hasard et de l’inspiration du moment.

Ouvre moi ta porte...

Ouvre moi ta porte...

La salle était énorme pour ce petit rassemblement de personnes. L’endroit devait être nettoyé quotidiennement, mais comme tout vielle battisse industrielle, la poussière semble faire parti des murs. Ces derniers était d’un gris pesant, un gris qui (...)