Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Jeunesse > Un lapin en velours

Jeunesse

Un lapin en velours

Françoise Gries (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 25

Version publiée le 25 novembre 2023

Les statistiques du livre

445 lecteurs ont feuilleté le livre

229 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Un lapin en velours"

2 votes

Note Moyenne

5/5 sur 2 votants

Thème :
Jeunesse

ISBN : 978-2-9575622-0-6  

La quatrième de couverture

Le matin de Noël, le petit lapin en velours a vraiment belle allure, devant la cheminée, dans la chaussette du petit garçon.
Mais quelle est la destinée des jouets ? Quel est leur secret caché ?
Ce secret est que, par la grâce de l’amour des enfants, les jouets deviennent réels. C’est la récompense qui leur est promise quand ils sont devenus vieux et usés, et que les enfants qui les ont beaucoup aimés ont grandi.
Mais on peut penser, et c’est le message de ce conte, que c’est également l’amour qui nous rend, nous, les êtres humains, complètement vivants.
Cet ouvrage est la traduction intégrale d’un grand classique de la littérature enfantine, écrit par la poétesse anglo-américaine Margery Williams en 1921, et maintes fois réédité.
Les célèbres illustrations en couleur sont l’œuvre de l’artiste britannique William Nicholson.

La première page

Il était une fois un petit lapin, entièrement fait de velours. Au début, c’est-à-dire au moment où commence cette histoire, on peut dire que c’était véritablement un très beau lapin ! Son corps était ferme et bien rembourré, comme il se doit ; sa fourrure blanche était tachetée de brun. Il possédait également de véritables moustaches, faites de fines cordelettes, et ses oreilles étaient ourlées de satin rose. C’est ainsi que le matin de Noël, glissé tout en haut de la chaussette du petit garçon, un brin de houx entre les pattes, il produisait un très bel effet !
La chaussette contenait bien d’autres cadeaux : des noisettes et des oranges, un camion de pompiers, des dragées en chocolat, et une souris mécanique. Mais le lapin était le plus beau de tous ! Pendant au moins deux heures, le petit garçon l’adora. Mais ensuite, ses oncles et ses tantes arrivèrent pour dîner. Il y eut un grand bruit de papier froissé et de paquets qu’on ouvrait : l’excitation née de la découverte de nombreux nouveaux cadeaux fit oublier le lapin en velours…
Pendant longtemps, le lapin habita sur une des étagères du placard à jouets, dans la nurserie, et personne ne lui prêta grande attention. Il était d’un naturel timide. De plus, il était fait simplement de velours : certains jouets plus sophistiqués, et qui avaient coûté plus cher, le snobaient. Les jouets mécaniques, notamment, affichaient un air supérieur et traitaient tous les autres avec hauteur. Ils étaient pétris des idées les plus avancées, et prétendaient qu’ils étaient réels. Le bateau miniature, qui avait déjà survécu à deux étés, et perdu la majeure partie de sa peinture, avait pris le parti de les imiter, ne manquant jamais une occasion de disserter au sujet de son gréement, en termes techniques.
Le petit lapin, quant à lui, ne pouvait revendiquer être la miniature de quoi que ce soit, ne sachant pas que les véritables lapins existaient. Il était persuadé que tous étaient remplis de crin, comme lui. Il admettait bien volontiers qu’il s’agissait là de quelque chose de tout à fait désuet, dont personne ne se risquerait à parler dans les cercles à la mode. Même Timothée, le lion articulé, qui avait été fabriqué à l’aide des dépouilles de tous les soldats de bois hors d’usage, et qui aurait dû en conséquence avoir les idées plus larges, prenait des airs, en prétendant qu’il était un agent du gouvernement.

  

Biographie de Françoise Gries

Ambassadeur Edition999

Curieuse de tout ce qui se rapporte à l’Angleterre du XIXème siècle et aimant les contes de fées, j’ai choisi de croiser les deux en m’intéressant aux auteurs pour la jeunesse, de cette époque et de ce pays. C’est une période de grands changements, durant laquelle certains pionniers proposèrent...

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le dragon qui aimait la poésie

Le dragon qui aimait la poésie

Aimeriez-vous qu’un dragon s’installe près de chez vous ? Certainement pas ! Les préjugés sont tenaces : ces monstres sont définitivement les ennemis de la race humaine ! Il est donc nécessaire de l’exterminer. Et puis, qui résisterait à l’excitation d’une (…)

2024

La maison Tohu-Bohu

La maison Tohu-Bohu

Ce récit amusant est, en quelque sorte, l’ancêtre du célèbre Toy Story. Il met en scène deux maisons de poupées et leurs habitants, ainsi que la petite fille, quelque peu superficielle et négligente, qui en est la propriétaire… Quand elle se voit offrir (…)

2024

3 contes d'animaux

3 contes d’animaux

Dans chacun de ces trois contes surprenants, est caché un animal magique : mammifère, oiseau ou insecte… Ils comportent donc des découvertes inattendues. Cependant, ces histoires ont également un autre but : amener l’enfant à réfléchir, en lui apprenant (…)

2024

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon :
Jeunesse

Les aventures de Mario&Célia - Le trésor perdu

Les aventures de Mario&Célia - Le trésor perdu

Mario et sa soeur Célia vivent sur l’Arkos, un bateau en forme de croissant de lune flottant dans le ciel. Pour leur première mission, avec leurs fidèles compagnons Moustachou et Wafou, ils vont aider une maman phoque à rechercher son trésor perdu...

Le samedi de Kiki le canari

Le samedi de Kiki le canari

Ce livre est un album destiné aux enfants de cinq ou six ans qui commencent tout juste à lire. L’histoire est courte et les mots choisis sont des mots simples dont l’enfant peut facilement assembler les lettres et comprendre les syllabes. Je l’ai écrit et (…)

Timothée

Timothée

Timothée l’orphelin rencontre dans son jardin par une nuit d’orage un lutin bleu, Hazor. Ce dernier voudrait lui donner un chaudron plein d’or ! Mais ils se disputent et Hazor décide de déposer le trésor au pied d’un arc-en-ciel ! À Timothée de se (…)