Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Philosophie et spiritualité > Rire jaune avec la Bible d’or : Ah ! les femmes...

Rire jaune avec la Bible d'or : Ah ! les femmes...

Rire jaune avec la Bible d’or : Ah ! les femmes...

Jean-Paul MARSAL (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 146

Version publiée le 4 janvier 2023

Les statistiques du livre

971 lecteurs ont feuilleté le livre

132 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Rire jaune avec la Bible d’or : Ah ! les femmes..."

3 votes

Note Moyenne

5/5 sur 3 votants

Thème : Philosophie et spiritualité

  

La quatrième de couverture

Qui ne vous a pas dit qu’Adam était un ermite, tranquille comme Baptiste ! Dans sa chaise longue, au cœur d’un pays de Cocagne, non-violent et non-bruyant. Mais la surprise est arrivée : Eve avec sa beauté serpentine vient le réveiller, lui montre tous ses atouts « cœur » pour le laisser sur le « carreau » à côté du « pique » d’une créature inconnue que l’on appellera « scorpion ». Alors, Adam cherche un « trèfle » à quatre feuilles mais ils ont tous pris la tangente... Eve l’éternelle insatisfaite entraîne Adam dans la course à la ruée vers l’or. Ainsi commence l’histoire de la Bible humaine !

Car, avant la chute, et la perte de l’harmonie entre Dieu et Adam, il y avait la Bible d’or, le livre raDieux qui contenait tous les mystères de la création et le savoir-vivre édénique. Adam et Eve tournent le dos à Dieu et écrivent leur bible : l’histoire de la dualité. Ils ont perdu l’or de la joie pour vivre en riant jaune.

Leur bible est la recherche de la reconnexion avec le divin. C’est le jeu de cache-cache, le jeu de l’oie, le jeu de la loi. Les enfants d’Eve naissent sous tension car où ça tend, Satan est là ! et la vie perd. La première fausse note amène l’épreuve de la dissonance dans la « saint Phonie ». La musique diabolique crée la disharmonie. Mais Dieu a laissé au fond du cœur d’Adam le don de la galéjade, l’humour salvateur, pour endurer les épreuves joyeusement. Le premier couple commence à rire jaune avec la nostalgie de la Bible d’or. Comme eux, il est temps pour nous de rire jaune, tout en n’étant pas asiatiques, avec quelques passages de la Bible terrestre.

La première page

Dieu et Adam, avant l’arrivée d’Ève, communiquaient dans la langue officielle du Paradis : le Provençal dans un saint silence musical. Mais pataflóu ! Elle débarque en barjacant une langue inconnue avec un accent pointu : pour se faire comprendre elle invente le langage des signes qui fait un brave boucan.

Qui ne vous a pas dit qu’Adam était un ermite, tranquille comme Baptiste, coum’uno gerlo d’òli. Degun pèr ié roumpre li pèd ! Dans sa chaise longue, heureux ! entouré de magnifiques arbres bienveillants, d’animaux sympathiques comme le Koala et le Paresseux et d’insectes rieurs. Le pays de Cocagne, non-violent et non-bruyant.

Mais la surprise est arrivée : la femme à la beauté serpentine vient le réveiller, lui montre tous ses atouts « cœur » pour le laisser sur le « carreau » à côté du « pique » d’une créature inconnue que l’on appellera « scorpion ».

Alors, Adam cherche un « trèfle » à quatre feuilles mais ils ont tous pris la tangente...

Finie la sieste éternelle ! fini le silence ! L’ère, la pountanado, du vacarme commence
avec la féria Furia Eva ! Bonjour les dégâts...

« La langue des femmes est leur épée et elles ne la laissent pas rouiller. » (Proverbe général)

« La langue est la dernière chose qui meurt dans une femme. » (Proverbe anglais)

« La femme a les cheveux longs et la langue plus longue encore. » (Proverbe russe)

Adam connaît sa première angoisse, soun tracanat ; es que la debuto dis auvàri. Pecaire ! Cette marrido émotion lui donne une douleur : le point de « coté » qu’il enfante dans la douleur de la nostalgie du paradis perdu depuis quelques minutes.

Fan de chichourlo, es cue, es foutu ! L’empuro-gavèu es arribado.

Quant à Ève, elle était drôlement « cotée » pour son châssis et sa carrosserie hors de prix, ce qui amena le génie Argus a faire sa première expertise.

« La femme fut formée d’une côte d’Adam ! Voilà une côte sur laquelle il y a eu bien des naufrages. » ( Pierre Véron)

Instantanément Adam perd la connexion avec Dieu qui n’aime pas l’agitation, les caprices et les cris qui les accompagnent. Ève se promène nue avec son serpent en laisse car c’est elle qui a mis un brave pastis et non ce pauvre reptile.

Biographie de Jean-Paul MARSAL

Descriptif auteur Né à Aix-en-Provence, Jean-Paul Marsal est de nationalité provençale avant tout ! Auteur de plusieurs ouvrages autour de la langue provençale, il avait créé l’association « Santo Ternita e Prouvènço » pour maintenir la langue et les traditions qui s’y rattachent. Voici la...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Robert Bresson

Robert Bresson "le grand inquisiteur de l’âme humaine"

Robert Bresson est un cinéaste français né le 25 septembre 1901 à Bromont-Lamothe (Auvergne) et décédé le 18 décembre 1999 à Droue-sur-Drouette (Eure-et-Loir).

2024

Contes chrétiens Tome 2 : Pâques

Contes chrétiens Tome 2 : Pâques

Je me suis régalé en découvrant une autre facette de votre talent. Avec La langue des oiseaux (aux éditions Édilivre) où vous faites parler les mots en allant découvrir avec la loupe d’autres significations, en faisant chanter les mots d’une façon bien (…)

2024

Contes chrétiens Tome 1 Noël

Contes chrétiens Tome 1 Noël

La magie et la féerie de Noël : des dizaines de contes, la crèche et les santons, le Ravi, les explications des treize desserts et de la tradition calendale provençale.

2023

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Philosophie et spiritualité

COMMENT FAIRE POUR ATTEINDRE LA MAÎTRISE ET L'EXCELLENCE ?

COMMENT FAIRE POUR ATTEINDRE LA MAÎTRISE ET L’EXCELLENCE ?

Chaque être vivant est un projet unique de Dieu. À la création Dieu a enfoui en chaque être une semence qui doit germer et faire profiter ses fruits à l’humanité. Mais par ignorance, plusieurs familles humaines ne cessent de détruire les semences divines (…)

LE DIEU UNIQUE EST UN PLURIEL

LE DIEU UNIQUE EST UN PLURIEL

Tous s’accordent sur un fait : Dieu est UNIQUE. Néanmoins, à la lecture des écritures saintes, la Bible, l’accent est mis sur un Dieu unique qui est un pluriel. En effet, la Bible nous parle de la trinité des trois personnes en Dieu : Dieu le Père, Dieu (…)

La Mort En Question

La Mort En Question

Dans son ouvrage "La Mort en question", l’auteur nous présente cet ouvrage comme une réflexion accompagnée d’études et de travaux antérieurs mais aussi futurs, étant donné la définition plus moderne de la mort fixée depuis une trentaine d’années. L’auteur (…)