Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Poésie > Penser, Vivre, Aimer

Penser, Vivre, Aimer

Penser, Vivre, Aimer

Christian Gérard (Auteur)

Nombre de pages en A4 :

Version publiée le 24 août 2012

Les statistiques du livre

616 lecteurs ont feuilleté le livre

681 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 4/5 sur 13 votants

Evaluer le livre


Thème : Poésie

La quatrième de couverture

Penser, Vivre, Aimer

Si par la lecture de quelques bons auteurs, Dont le génie humain me fit inspiration, J’ai pu vous exposer mes propres conceptions Je les en remercie au nom de mes lecteurs De ces maîtres savants j’ai suivi les leçons Sans les imiter ni faire contre façon Je me suis nourri de leurs principes éternels Cherchant une route qui me rende immortel

La première page

en cours de rédaction
  

Biographie de Christian Gérard

Je suis humaniste,hédoniste et chrétien. Je vis très bien ces apparents paradoxes et pour partager mes idées il me semble que la poésie est bien plus expressive que tout autre moyen. "Quand mon heure viendra, mon âme ira vers Dieu, Immuable éternel, je serai silencieux Au fond du tombeau mon...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Poésie

Au nom de ma mère

Au nom de ma mère

Un hommage à toutes les mères, à toutes ces femmes de conditions différentes qui brillent par leur beauté intérieure : l’amour

Alpagama (A la conquête de soi)

Alpagama (A la conquête de soi)

Alpagama est un ouvrage écrit sous forme de poèmes. D’une écriture simple, et efficace, il vous embarque pour une destination familière ou parfois inconnue. C’est en effet, en vous même que l’aventure prend sa source. Chacun y découvrira sa propre route. (…)

Les hommes chanceux

Les hommes chanceux

Ce livre n’est pas écrit par mon imagination ou mon inspiration. Il est rédigé par l’humanité entière, il est écrit par le regard endeuillé que j’ai posé sur les personnes handicapées ou diminuées physiquement.