Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Fantastique > Panier de crabes

Fantastique

Panier de crabes

Louis Raoul (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 111

Version publiée le 11 mars 2016

Les statistiques du livre

393 lecteurs ont feuilleté le livre

326 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Panier de crabes"

2 votes

Note Moyenne

5/5 sur 2 votants

Thème :
Fantastique

La quatrième de couverture

Recueil de haïkus
Petite défintion de Haïkus.
Le haïku (俳句, haiku ?), terme créé par le poète Masaoka Shiki (1867-1902), est une forme poétique très codifiée d’origine japonaise et dont la paternité, dans son esprit actuel, est attribuée au poète Bashō Matsuo (1644-1694)1.

Le haïku tire son origine du tanka (ou waka) de 31 mores (un découpage des sons plus fin que les syllabes) composé d’un hokku de 17 mores et un verset de 14 mores. Bashō Matsuo isola les modules et ne conserva que celui de 17 mores, qu’on appelait le hokku (発句) ou le haïkaï (俳諧, haikai ?) (comique, non-orthodoxe), sorte de ce que l’on appelle aujourd’hui renku. Contrairement au waka ou tanka, le haïku n’est pas chanté.

Il s’agit d’un petit poème extrêmement bref visant à dire et célébrer l’évanescence des choses.

La première page

en cours de rédaction
  

Biographie de Louis Raoul

Louis Raoul est né en 1953 PARIS

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un voyage

Un voyage

Recueil de 5 nouvelles - J’aurais dû profiter pleinement de cet été-là. J’étais en Vacances dans le beau pays de Tulle, cette terre d’adoption. Nous avions décidé, Martin et moi, de rendre visite aux propriétaires qui nous louaient la maison pour le mois. (…)

2016

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

1 discussion

  • 18 mars 2016, par Nicole Guesdon

    Gourmande de haîkus, je viens de me régaler
    un grand merci à l’auteur.

    Des choses aussi simples de la vie font rêver lorsqu’elles ne sont exprimées que par quelques mots si simples mais si
    forts.

    Une seule lecture fait surgir tout un fleuve de mots pour écrire ou créer une description dans un texte. Bravo !

Dans le même rayon :
Fantastique

À la fin du XVIIe siècle : Se convertir ou fuir ?

À la fin du XVIIe siècle : Se convertir ou fuir ?

À la fin du XVII siècle, les dragonnades et la révocation de l’Édit de Nantes ont des répercussions désagréables sur les protestants. du Midi toulousain. Que faire, se convertir ou fuir ? Dans ce récit, le milieu, les événements et les circonstances sont (…)

Le dernier voyage

A l’heure du journal télévisé de fin de soirée, dans une grande gare souterraine de l’Ile de France, la population stressée et harassée du soir s’empressait de regagner ses pénates. Quelques traînards désoeuvrés et patibulaires rôdaient, dans le hall (…)

Le fou de fantastique

Dans un bar, un homme accoudé au bar, buvait un verre de whisky. Un peu plus loin, une belle femme lisait le journal. La femme essaya de se rapprocher de l’homme et lui glissa : - Pourriez-vous m’expliquer l’article page trois ? – Avec plaisir, lui dit (…)