Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Classique > Les lettres de mon moulin

Les lettres de mon moulin

Alphonse Daudet (Auteur)

Nombre de pages en A4 : Nombrede pages : 205

Les statistiques du livre


1675 Lectures
9 Lectures / 31 jours


4.23 /5 sur 13 votants

3243 visites

Evaluer le livre


Thème : Classique

Version publiée le 31 octobre 2016 - (Premère publication sur Edition999 le 2 août 2012)

 La quatrième de couverture

Les lettres de mon moulin

Ce sont les lapins qui ont été étonnés... Depuis si longtemps qu’ils voyaient la porte du moulin fermée, les murs et la plate-forme envahis par les herbes, ils avaient fini par croire que la race des meuniers était éteinte, et, trouvant la place bonne, ils en avaient fait quelque chose comme un quartier général, un centre d’opérations stratégiques : le moulin de Jemmapes des lapins... La nuit de mon arrivée, il y en avait bien, sans mentir, une vingtaine assis en rond sur la plate-forme, en train de se chauffer les pattes à un rayon de lune... Le temps d’entrouvrir une lucarne, frrt ! voilà le bivouac en déroute, et tous ces petits derrières blancs qui détalent, la queue en l’air, dans le fourré. J’espère bien qu’ils reviendront

 La première page

en cours de rédaction

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Alphonse Daudet

1840 Naissance à Nîmes d’Alphonse Daudet. 1849 Après la faillite de l’entreprise familiale, les Daudet partent à Lyon. 1857 Alphonse Daudet devient maître d’études au collège d’Alès. Le 1er novembre, il rejoint son frère Ernest à Paris afin de faire carrière dans les lettres. 1858 Daudet fréquente la...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

L’Évangéliste

C’est un retour de cimetière, au jour tombant, dans une petite maison de la rue du Val-de-Grâce.

2017

Le Nabab

Il y a cent ans, le Sage écrivait ceci en tête de Gil Blas : « Comme il y a des personnes qui ne sauraient lire sans faire des applications des caractères vicieux ou ridicules qu’elles trouvent dans les ouvrages, je déclare à ces lecteurs malins qu’ils auraient (...)

Jack

Par un K, monsieur le supérieur, par un K ! Le nom s’écrit et se prononce à l’anglaise… comme ceci, Djack…

La petite chose

Je suis né le 13 mai 18…, dans une ville du Languedoc où l’on trouve, comme dans toutes les villes du Midi, beaucoup de soleil, pas mal de poussière, un couvent de carmélites et deux ou trois monuments (...)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Classique

Chéri-Bibi et Cécily

Cinq mois après les événements que nous venons de raconter, dans Les Cages flottantes, la Ficelle, qui avait six millions dans sa malle, débarquait à Palmerston, petite capitale naissante du territoire du nord, dans l’Australie septentrionale. Un bon port, (...)

Le Coffre et le Revenant

Par une belle matinée du mois de mai 182., don Blas Bustos y Mosquera, suivi de douze cavaliers, entrait dans le village d’Alcolote, à une lieue de Grenade.

Les Aventures d’Arthur Gordon Pym de Nantucket

Mon nom est Arthur Gordon Pym. Mon père était un respectable commerçant dans les fournitures de la marine, à Nantucket, où je suis né.

La Fiancée de Lammermoor

Peu de personnes ont connu mon secret pendant que je compilais ces récits, et il n’est guère probable qu’ils verront le jour du vivant de leur auteur. Quand même cela arriverait, je ne suis point ambitieux de la distinction honorable d’être montré au doigt, (...)