La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Le nettoyeur

Nathalie VILLALBA (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 101

Version publiée le 5 décembre 2021 - (Premère publication sur Edition999 le 4 septembre 2021)

Les statistiques du livre

2376 lecteurs ont feuilleté le livre

1505 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 18 votants

Evaluer le livre


Thème : Policier et suspense

🖋️ La quatrième de couverture

Un roman policier court à couper le souffle. Une jeune journaliste, Tatiana Zebock, enquête sur la disparition de sa soeur qui n’a jamais été élucidée. Le commissaire Camille Collard est envoyé en urgence à Lyon sur une enquête délicate : la disparition du maire de la ville, un politicien renommé. Les deux antagonistes se rencontrent, il semblerait que les deux affaires soient liées. Du suspense et de l’action. Un roman qu’on ne veut pas lâcher avant d’en avoir fini la lecture.

Je m’habille à la hâte, tout se bouscule dans ma tête. Tatiana me semble particulièrement en désarroi, totalement paniquée ! Elle va devoir me raconter son histoire et surtout m’expliquer ce qu’elle est venue faire exactement à Lyon ! J’attache ma ceinture.
Je bondis dans ma voiture, je file dans la rue du Docteur Bouchut. J’aperçois Tatiana, je m’arrête, j’ouvre la portière, elle se jette sur le siège passager. Hors d’haleine, elle me débite qu’elle est reportrice, qu’elle est sur l’affaire de la disparition de Lefol, avec son ami et collègue Thomas, qu’après un reportage récent sur le milieu mafieux, elle sait qu’elle s’est fait des ennemis. Nous verrons plus tard pour les détails.

🗏 La première page

17 juillet 2019, cinq heures trente du matin, au deuxième étage d’un petit immeuble de l’Impasse Daunay, situé dans le quartier du onzième arrondissement, près du cimetière du Père Lachaise, la jeune reportrice Tatiana Zebock vient de boucler le montage de son reportage dans lequel elle dénonce d’une part les pratiques des organisations criminelles, à travers le territoire français et d’autre part l’immobilisme de l’état.
Elle y aura passé toute la nuit mais, cela en valait la peine.
Elle éteint son ordinateur, se laisse aller dans son vaste fauteuil de bureau, s’étire et soupire. Elle est plutôt fière du résultat. Dans cette pièce exigüe qu’elle a transformée en bureau, elle a affiché, sur un pan de mur, plusieurs photos de sa sœur aînée, Maëlle, qui avait quitté le domicile parental pour suivre des études de nutritionniste, à Lyon, jusqu’au jour où personne ne la revit.
Cela remontait à une quinzaine d’années.

  

⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Nathalie VILLALBA

🎓 Ambassadeur Edition999

Je suis enseignante dans le centre de la France, dans un petit lycée de province. J’écris depuis l’enfance. J’ai participé à de nombreux concours littéraires, j’ai obtenu un certain nombre de récompenses. Cela m’a encouragé à poursuivre. J’ai publié des nouvelles dans des revues : Déclaration de...

🎙️ Lire son interview

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

3 discussions

 Dans le même rayon : Policier et suspense

Une Indiscrétion

Une Indiscrétion

Rachel, psychanalyste et détective espiègle, cumule les intrigues à tiroirs, les crimes inavouables et les drames humains. Un soir elle découvre près de chez elle, une lettre et une fillette de dix ans ligotée. Pourquoi avoir enlevé cet enfant ? Qui peut (...)

Frère et Soeur dans la Police #1 Je Suis un Médium !

Frère et Soeur dans la Police #1 Je Suis un Médium !

Ancien Lieutenant de Police récemment démit de ses fonctions, Fabien Beaumont doit avouer son plus grand secret qui n’en est pas un pour protéger son ex-femme qui se trouvait sur une scène de crime : il est médium !

L'inconnu du Canal des Moines

L’inconnu du Canal des Moines

De l’endroit où j’ai installé mon chevalet, cachée par les arbres, je découvre un paysage magnifique J’adore peindre, mais je n’aime pas être vue . Je n’aurai jamais pu travailler comme les peintres de la Butte Montmartre entourés d’une foule et de (...)