Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Essai - Politique - Scolaire - Education > Le marché du travail, Destructeur d’emploi ou Comment corriger cette aberration

Le marché du travail, Destructeur d'emploi

Le marché du travail, Destructeur d’emploi ou Comment corriger cette aberration

Le magicien (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 25

Version publiée le 17 septembre 2020

Les statistiques du livre

197 lecteurs ont feuilleté le livre

149 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 2 votants

Evaluer le livre


Thème : Essai - Politique - Scolaire - Education

La quatrième de couverture

Cet essai met l’accent sur la problématique du chômage sur un ton que l’on pourrait qualifier d’anti-politique. Dans sa finalité il interpelle le lecteur sur les causes réelles de ce problème et sur la possibilité de le régler.

La première page

La vie de chacun devrait (j’y reviendrais) débuter par l’apprentissage des fondamentaux. Avant 12 ans vous savez lire écrire, compter, raisonner et résoudre des problèmes. On prends également soin de vous éveiller aux sciences, à l’histoire, à la culture et au monde. Vous parlez votre ou encore vos langues natales et en prime vous débutez en anglais. Vous semblez dès lors prêts pour l’étape supérieure : le tant attendu collège.
Ça y est vous y êtes, nouveaux lieux, nouvelles têtes, matières et règles. Ici on vous inculquera une nouvelle façon de travailler plus précise, plus autonome et plus réfléchie. Vous apprenez à rédiger vos copies, prémices de vos futurs rapports. Vous commencez à maîtriser les arts et lettres qui vous seront utiles pour exprimer votre motivation ainsi que votre créativité. Vous découvrez également des savoirs transposables dans votre futur travail au travers de la technologie et des sciences tels que la méthode, les plans, la sécurité ou encore la dextérité. L’histoire la géographie et l’éducation civique vous apprennent la nature et fonctionnement de votre environnement depuis votre pays jusque à l’organisation mondiale.
Ces rudiments acquis, vous êtes maintenant mis face à votre première vraie épreuve : choisir votre voie professionnelle. Le temps de votre initiation est venu, vous serais intégré pour la première fois au monde du travail en qualité d’observateur. Le choix vous est maintenant laissé quant au cursus que vous choisirez pour la poursuite de vos études.
On vous présente une multitude de métiers accompagnés de la description de leurs conditions d’exercice et de rémunération. Vous choisirez sûrement le parcours le plus évident vers le métier que vous ambitionnez d’exercer. Vous avez des affinités et certaines relations avec le secteur que vous avez choisi et y effectuez donc votre stage.

  

Biographie de Le magicien

Moi le magicien suis essayiste et vulgarisateur amateur. J’écris surtout pour l’instant de courts essais à vocation philosophiques et sociale en lecture libre. Passionné (littéralement dévoreur) de scénarios de films et séries je me suis lancé dans l’écriture intermittente de mon grand projet :...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Essai - Politique - Scolaire - Education

Pourquoi mon bus est en retard ?

Pourquoi mon bus est en retard ?

Les agglomérations urbaines sont de plus en plus congestionnées et soumises à des incidents au quotidien (voies bloquées pour travaux, accidents,manifestations, …). Des centaines d’autobus circulent tous les jours sur des dizaines de lignes se faufilant au (…)

Le nostratique

Le nostratique

Une présentation concise de la famille hypothétique des langues dite Nostratique.

UN PÉTAINISTE EN ALGERIE

UN PÉTAINISTE EN ALGERIE

Un illustre académicien des années 1920 et 1940 ? Un écrivain français aux allures paternalistes et paysagistes du verbe romanesque. Un académicien aux valeurs chrétiennes et sociales qui a visité l’Algérie en 1930 et 1934. Il est question de l’auteur de (…)